"/>
Contact
ouvrir la recherche

/ 2014

Retrouver le fil de l’eau dans la ville

Des principes aux réalisations

Que ce soit pour des raisons d’hygiène au XIXe siècle ou pour maîtriser le risque d’inondations au XXe, le développement urbain a peu à peu gommé la présence de l’eau dans nos villes. Rectifiés, canalisés, parfois enterrés, de nombreux ruisseaux sont devenus chenaux, conduites, et autres émissaires des réseaux d’assainissement urbains.

Malgré l’ingénierie et les investissements déployés, l’imperméabilisation croissante des sols urbains surcharge toujours plus les réseaux et devient un facteur de risque de moins en moins maîtrisable. Une remise en question du « tout-tuyau » s’impose progressivement en matière de gestion des eaux pluviales, et depuis une vingtaine d’années, des techniques dites « alternatives » tendent à réintroduire l’eau dans les espaces urbains.

Voir aussi

/ 2021

Entre émotion esthétique et quête de sens (suite…)

/ 2020

Synthèse et principaux enseignements des étudesLa métro...

/ 2021

Singularités d’un territoireCe carnet des cartographies...

/ 2020

Regard sur l’espace public - Aménager par l’expérimentati...