ouvrir la recherche

Rocade bordelaise

La Rocade : territoire de projets

Une exposition

Quelle est l’histoire de la rocade ? Son actualité ? Quels sont les enjeux économiques, écologiques, de mobilités et de cadre de vie autour de cet « objet métropolitain », au cœur du quotidien des habitants ? Quelle rocade pour demain ?
L’a-urba a décidé de décliner en exposition les travaux qu’elle mène depuis plusieurs années sur la rocade bordelaise. Cartes, photos, vidéos, commentaires animent l’exposition et décryptent ce territoire « mal-aimé ». L’exposition est aussi une invitation à imaginer les possibles futurs de la rocade, entre projets locaux et utopies internationales, entre nouvelles mobilités et aménagements métropolitains.

La rocade comme vous ne l’avez jamais vue : des images inédites révèlent le territoire de la rocade sous une perspective inattendue.
faite un tour entier des 45 km en seulement huit minutes !
Enfin, deux artistes plasticiens, Andrea Ho Posani et Jo Brouillon, livrent leur vision très personnelle de la rocade.

Cette vidéo synthétise les travaux de l’a-urba avec de nombreuses cartographies commentées sur l’histoire de la rocade, sa place et son rôle dans le système métropolitain actuel, ses équipements majeurs, ses chiffres clés, les enjeux à venir, les paysages qu’elle traverse, les franchissements…

Emission Les RDV de la Métropole de TV7 consacrée à l’exposition Rocade, territoire de projets, septembre 2016

La-rocade-bordelaise-exploration-anthropologique

La rocade bordelaise.
Une exploration anthropologique,
Eric Chauvier

La rocade bordelaise est un territoire qui présente la particularité d’être présent et absent à la fois. Présent parce que nous sommes nombreux à l’emprunter au quotidien. Absent parce que personne n’a jamais vraiment cherché à comprendre comment nous pratiquons et vivons ce territoire dans nos vies ordinaires. L’approche d’Eric Chauvier, à la fois anthropologique et littéraire, vient combler ce vide en s’intéressant aux perceptions et aux représentations des usagers de la rocade.

L’ouvrage met au jour des perceptions singulières, qui permettent de poser des questions nouvelles sur cet espace routier jugé négativement, parfois de façon un peu hâtive. La rocade est pourtant traversée d’une foule de possibles : repère affectif, objet de croyances et de préjugés, motif de légendes urbaines ou d’expertises profanes, lieu informel de sociabilité et de ruses. Au final, il faut bien admettre que ces 45 kilomètres d’asphalte sont très présents dans nos vies ordinaires. À ce titre, ils nous disent beaucoup de nous-mêmes.

Eric Chauvier vit à Bordeaux. Il est anthropologue et écrivain. Ses travaux portent principalement sur l’action sociale et sur la ville. Enseignant à l’école nationale d’architecture de Nantes, il a notamment publié Contre Télérama, Paris, Allia, 2011, Les mots sans les choses, Paris, Allia, 2014.

Cet ouvrage a été réalisé dans le cadre de l’exposition Rocade, territoires de projets organisée par l’a-urba, du 12 septembre 2016 au 31 mars 2017, au hangar G2, à Bordeaux. Il est édité aux éditions le bord de l’eau.

Bordeaux : les nouveaux espaces
de la mobilité métropolitaine
Hors-série n°58 de la revue Urbanisme

A partir de l’expérience bordelaise, mise en perspective par les réflexions plus globales des meilleurs experts de la question, le numéro Hors-série n°58 de la revue Urbanisme, réalisé en partenariat avec l’a-urba, entend contribuer par ses analyses et ses propositions au nécessaire débat sur les changements de comportements et les nouveaux espaces de la mobilité.

Piloté par l’a-urba, le Grenelle des mobilités, démarche novatrice initiée en 2012, a conduit à l’élaboration de la Charte des mobilités signée en février 2015 par 22 partenaires dont Bordeaux Métropole, la Région et le Département. Désormais, chaque année, les parties prenantes se réunissent pour faire le bilan de l’avancée des mesures engagées, parmi lesquelles le changement des comportements des habitants-citoyens revêt une importance particulière. Mais tout n’est pas affaire de choix individuels. En effet, l’offre de mobilité est déterminante.

L’a-urba formule ainsi dans ce numéro un ensemble d’idées pour les voiries du XXIe siècle : la rocade, ainsi que ses « rives », les grandes allées métropolitaines ou encore les boulevards. L’enjeu est également de placer le piéton au centre du système de mobilité par la mutation de l’espace public.

Démarche, propositions et perspectives futures sont présentées dans ce nouveau Hors-série de la revue Urbanisme.

Disponible en librairies Mollat, la Machine à lire et Georges à Talence et sur www.urbanisme.fr

Bordeaux-les-nouveaux-espaces-de-la-mobilite-metropolitaine

Les productions de l'a-urba