ouvrir la recherche

Comme toutes les agences d’urbanisme des métropoles françaises, l’a-urba est une association loi 1901 déclarée en 1969 qui relève d’un statut privé dont les membres sont des entités publiques ayant des compétences ou des implications en matière d’aménagement.

Une entreprise publique de matière grise

Créée en 1969, l’a-urba, agence d’uranisme Bordeaux métropole Aquitaine, est une association loi 1901. C’est l’outil stratégique de développement des territoires bordelais, girondins et aquitains. Par ses diagnostics, ses réflexions prospectives, ses démarches de projets, elle travaille à toutes les échelles, du quartier jusqu’aux systèmes métropolitains. Entreprise publique de matière grise, l’agence éclaire les responsables locaux dans la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets et de leurs politiques publiques (stratégies urbaines et territoriales, opérations d’aménagement, gestion de la mobilité et des services, programmes d’habitat et d’équipement, environnement, développement économique…). Elle donne à voir, met en perspective et prend la mesure des dynamiques socio-économiques et spatiales qui transforment les cadre et les modes de vie. Dans un souci de cohérence de l’action collective, elle aide au dialogue entre les acteurs métropolitains, publics et privés.

Depuis 2014, l’a-urba est présidée par Véronique Ferreira, maire de Blanquefort et conseillère métropolitaine. Elle est dirigée par Jean-Marc Offner depuis 2009.

Un fonctionnement partenarial
et un fort ancrage territorial

Les membres de l’a-urba sont des entités publiques ayant des compétences ou des implications en matière d’aménagement. L’agence fonctionne avec une assemblée générale, un conseil d’administration et un bureau. Ce sont ces instances qui votent le programme général d’activités et contrôlent les résultats. Le financement de l’a-urba, assuré par les subventions de ses membres, est consacré à l’exécution d’un programme de travail partenarial mutualisé.

Les principaux partenaires de l’a-urba sont Bordeaux Métropole et ses communes, le conseil départemental de Gironde, la région Nouvelle-Aquitaine, l’État mais aussi l’Établissement Public d’Aménagement Bordeaux-Euratlantique, le Sysdau (syndicat mixte du SCoT de l’aire métropolitaine bordelaise), le grand port maritime ou encore l’université de Bordeaux. Les interventions de l’agence s’étendent désormais au-delà du territoire métropolitain : elle compte parmi ses membres Libourne et sa communauté d’agglomération (Cali), la ville d’Angoulême et l’EPF Poitou-Charentes.

Des méthodes innovantes
et des productions variées

L’a-urba revendique son indépendance de pensée : elle émet des points de vue, met en projet et en perspective ; elle a un devoir d’innovation et de questionnement. Elle travaille à toutes les échelles géographiques, temporelles, politiques et sociologiques : des espaces métropolitains à ceux du quotidien ; de la grande région à la commune, des grandes tendances aux individus. Ses périmètres diversifiés d’intervention thématique (économie, environnement, habitat, mobilités, aménagement, etc.) dépassent les périmètres institutionnels. C’est un lieu de rencontres, d’échanges, de débat qui facilite les mises en relations. L’a-urba anime les observatoires, diffuse la culture urbaine, participe aux procédures de planification, formalise des initiatives stratégiques, construit des scénarios, propose des innovations. Ses modes de production sont adaptables, de l’exécution à une totale autonomie : assistance à maîtrise d’œuvre ; co-construction ; expertise ; sous-traitance apprenante ; échanges… Ses missions se traduisent par des productions diversifiées : rapports d’études, notes de synthèses, publications périodiques, expositions, séminaires, expertises…

Le réseau FNAU

L’a-urba est un membre actif de la fédération nationale des agences d’urbanisme (Fnau) qui regroupe 50 agences et rassemble 1 600 professionnels de l’urbanisme. Cette association d’élus offre un lieu privilégié de réflexion et de prospective sur l’aménagement et le développement de premières aires urbaines françaises. Le réseau défend les intérêts professionnels des agences et organise chaque année une rencontre nationale qui porte sur un thème d’actualité et constitue le rendez-vous des responsables politiques, des services de l’État et des professionnels de l’urbanisme.

Coopération internationale

L’agence développe des missions de coopération internationale. Ces dernières années, elle est par exemple intervenue au Sri Lanka, à Saint-Domingue et au Mexique, notamment à la demande de l’Agence Française de Développement (AFD). Elle valorise ainsi son expertise dans divers domaines : planification, projet urbain intégré, patrimoine naturel et bâti, déplacements. Ces missions participent au rayonnement de la métropole bordelaise et à la reconnaissance de l’expertise de l’agence.

L’a-urba fonctionne avec une assemblée générale, un conseil d’administration et un bureau. Ce sont ces instances qui votent le programme général d’activités et contrôlent les résultats.

Présidente de l’a-urba
Véronique Ferreira, maire de Blanquefort, conseillère communautaire.

Vice-présidents de l’a-urba
Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole, maire de Bordeaux.
Michel Duvette, directeur départemental des territoires et de la mer de Gironde.
Martine Jardiné, vice-présidente du Conseil Général.
Jacques Mangon, vice-président de Bordeaux Métropole, maire de Saint-Médard-en-Jalles.

Membres de droit
État (préfecture de la Gironde et de la région Aquitaine ; DREAL ; DTTM ; SDAP33 ; Académie de Bordeaux)
Bordeaux Métropole
conseil général de la Gironde
conseil régional d’Aquitaine
chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux
Grand port maritime de Bordeaux
université de Bordeaux.

Membres adhérents
1er collège :
Les 27 communes de la communauté urbaine de Bordeaux et six communes hors communauté urbaine, le SYSDAU, la communauté de communes du Libournais, la communauté de communes de Saint-Loubès.
2e collège :
Aquitanis, l’établissement Public d’Aménagement Bordeaux-Euratlantique, l’agence de l’eau Adour-Garonne, le GIP/GPV des Hauts de Garonne

Membres associés
L’agence locale de l’énergie, l’Observatoire de l’Immobilier Bordeaux Métropole, l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, la Maison de l’Emploi de Bordeaux, le Groupe la Poste, l’ERDF Bordeaux-Métropole.