ouvrir la recherche

/ juin 2018

Les migrations résidentielles de la Nouvelle Aquitaine

Avec presque 3 % de croissance de la population entre 2009 et 2014, la Nouvelle-Aquitaine fait partie des régions dynamiques. Cette attractivité est-elle homogène sur l’ensemble du territoire ? Qui sont les nouveaux arrivants ? Quelles conséquences ces migrations ont-elles sur l’évolution de la population ? Les individus arrivant sur le territoire ont-ils les mêmes caractéristiques que ceux qui en partent ?

A l’occasion des enquêtes du recensement, l’Insee pose la question suivante : « Où habitiez-vous le …? ». Elle récolte ainsi l’information d’une éventuelle migration et c’est cette information qui permet la constitution du fichier. Durant quatre ans, les données des migrations résidentielles ont été suspendues, suite à un changement de questionnaire. Avant 2008, les migrations résidentielles portaient sur la mobilité cinq ans auparavant. Depuis 2013 la question est relative aux changements résidentiels de l’année antérieure.
Désormais, les parcours de vie sont mieux approchés avec un champ d’étude se portant sur les personnes de un an et plus.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Thématiques :

Voir aussi

/ 2017

Cette publication vise à faire un point sur la situation ...

/ 2016

Ce document est une synthèse de l'Atlas de l'espace métro...

/ 2014

L'Insee Aquitaine vient de publier, en collaboration avec...

/ 2011

Entre 1999 et 2006, la Gironde connaît un dynamisme démog...