ouvrir la recherche

/ 2018

La mobilité des seniors en Gironde

La Gironde, comme la métropole bordelaise, connaît un vieillissement démographique inédit.

En 2012, 254 000 personnes de plus de 65 ans vivaient dans le département, soit 17 % de la population et leur nombre a progressé de 10 % entre 2007 et 2012. Ce phénomène, qui touche également l’ensemble de la France, trouve une double origine :
– l’allongement de l’espérance de vie : en Gironde, la catégorie des plus de 85 ans est en constante augmentation (+ 37 % entre 2007 et 2012 et + 35 % au sein de Bordeaux Métropole) par rapport aux autres classes de seniors ;
– l’avancée en âge des nombreuses personnes issues du baby-boom, qui arrivent à l’âge de la retraite depuis 5 à 10 ans et qui, de surcroît, sont des générations ayant elles-mêmes engendré peu d’enfants.

Le vieillissement sera majeur à partir de 2030 avec l’arrivée des baby-boomers dans le grand âge (plus de 85 ans). Le défi à relever est de taille : il s’agit de repousser le moment de la prise en charge de la personne âgée et de concevoir des villes où celle-ci trouvera sa place le plus longtemps possible. Dans ce contexte, la mobilité constitue un des enjeux du bien vieillir en contribuant fortement au maintien de l’autonomie et des liens sociaux.

Dans la perspective de ce vieillissement accentué de la population, il semble important de dresser un état des lieux des pratiques de mobilité des personnes âgées, soit ici les 65 ans et plus, résidant en Gironde, avec un zoom sur ceux qui habitent la métropole bordelaise.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Voir aussi

/ 2017

Un choix qui s'impose ?La voiture est le mode d’accompa...

/ 2015

Quelle programmation en matière de mobilité ?Première a...

/ 2015

L'a-urba dresse un état des lieux à la fois local, sur le...

/ 2015

Méthodes et bonnes pratiquesEn collaboration avec l'ass...