ouvrir la recherche

/ 2014

/ Co-écrit avec 6-t bureau de recherche

Les transports dans l’agglomération bordelaise

Typologie des usagers

Le bureau de recherche 6-t a travaillé à l’identification des logiques d’action en matière de déplacements, à partir de données issues de la fiche Opinion de l’Enquête Ménages Déplacements réalisée en 2009 sur l’agglomération bordelaise.

L’étude vise à établir une analyse des usagers en croisant différents critères relatifs à l’image et à la fréquence d’usage des différents modes de transport. Elle propose une typologie des logiques d’action qui sous-tendent les pratiques modales dans la vie quotidienne. Cette typologie, éprouvée à partir d’autres Enquêtes Ménages Déplacements en France mais aussi à l’étranger (Suisse, Allemagne, Chili), permet notamment de proposer des pistes d’actions des politiques publiques pour un report modal des usagers de la voiture particulière vers d’autres modes.

Composition de l’étude

Le rapport d’analyse est structuré en trois parties :

  • La première expose les fondements de la typologie des logiques d‘actions en matière de choix modal. Celle-ci repose sur la combinaison de trois dimensions relatives au comportement de chaque individu : la dimension des habitudes est fondée sur les fréquences d’usage, la dimension des attitudes repose sur l’image positive ou négative des modes de transport et la dimension des valeurs s’appuie sur la qualification des modes de transports.
  • La typologie des logiques d’action permet de dresser un portrait des usagers des transports dans l’agglomération bordelaise. Dans la deuxième partie du rapport, cette typologie est analysée sous l’angle des caractéristiques individuelles, des lieux de résidence et d’occupation (lieu de travail ou lieu d’étude), ainsi que selon les pratiques de mobilité des différents types définis.
  • Dans la dernière partie, les enjeux territoriaux, mis en évidence par la typologie des logiques d’action, permettent de proposer des pistes pour favoriser le report modal dans l’agglomération bordelaise. Plusieurs indicateurs sont construits afin d’appréhender les dispositions à l’usage de la voiture, l’efficacité des transports en commun ou alors la dépendance à la voiture particulière. Ces indicateurs sont construits sur la base de la typologie et des fréquences d’usage. Des pistes pour le report modal sont alors identifiées, à mettre en place au regard de l’analyse des opinions. Les impacts sur le nombre de déplacements réalisés en voiture sont estimés.

Voir aussi

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2017

Un choix qui s'impose ?La voiture est le mode d’accompa...

/ 2015

Quelle programmation en matière de mobilité ?Première a...

/ 2015

L'a-urba dresse un état des lieux à la fois local, sur le...

Centre de préférences de confidentialité