ouvrir la recherche

/ 2014

L’estey du Guâ

Stratégie de reconquête

Cette étude s’inscrit dans une triple perspective :

  • d’un point de vue environnemental : il s’agit de contribuer à l’atteinte de l’objectif de bon état global (écologique, chimique, physique) du cours d’eau, en compatibilité avec le SDAGE Adour-Garonne, tel que fixé par la Directive cadre sur l’eau (DCE), mais également à la maîtrise du risque inondation ;
  • d’un point de vue paysager et urbain : il s’agit de promouvoir la prise en compte des enjeux liés à l’eau dans les documents et projets d’urbanisme dans un souci d’articulation eau-urbanisme et de valoriser la présence de l’eau sur les territoires, aussi bien en contexte urbain que rural ;
  • d’un point de vue de la gouvernance : il s’agit de proposer un appui au syndicat du Guâ pour la construction d’une stratégie globale à l’échelle du bassin versant.

Composition de l’étude

Première partie : Diagnostic à l’échelle du bassin versant du Guâ
Deuxième partie : Analyse paysagère et urbaine le long du Guâ et de ses principaux affluents

Note de synthèse

En 2000, la Directive Cadre sur l’Eau définit un cadre pour la gestion et la protection des eaux en Europe. Elle fixe des objectifs d’atteinte de bon état des masses d’eau d’ici à 2015, avec des reports possibles en 2021 ou 2027 pour certains bassins versants.

Afin de répondre à ces attentes et dans le cadre de son partenariat avec l’Agence de l’eau Adour-Garonne, l’a-urba s’est intéressée au bassin versant de l’Estey du Guâ. Ce dernier présente en effet des enjeux forts et multiples du fait de fortes pressions agricoles, domestiques et industrielles, d’une artificialisation de ses cours d’eau et d’une trame verte et bleue concurrencée par un développement urbain important. Par ailleurs, la situation géographique du Guâ en périphérie de l’agglomération bordelaise et à proximité immédiate de grandes infrastructures routières et ferroviaires offre une diversité de paysages et de situations dont il faut tenir compte pour valoriser la présence de l’eau sur ce territoire.

L’a-urba a ainsi lancé en 2011 une étude s’intéressant aux caractéristiques environnementales, hydrauliques et paysagères de l’Estey du Guâ. Il s’agit à terme de proposer, en concertation avec le syndicat du Guâ et les différents acteurs du territoire, une stratégie de préservation du cours d’eau à l’échelle de ce bassin. L’objectif est de reconquérir l’Estey du Guâ, à la fois sur le volet écologique et sur le volet paysager, et de permettre ainsi la réduction du risque inondation et l’amélioration de la perception du cours d’eau par ses riverains.

L’étude est conduite à deux échelles différentes. La première a pour objet de réaliser un diagnostic à l’échelle du bassin versant du Guâ en s’intéressant plus particulièrement à l’état des cours d’eau et aux pressions qui s’exercent dessus, mais également à l’évolution de l’urbanisation et des paysages qui le composent. Cet état des lieux permet par la suite d’identifier les principaux enjeux présents sur la zone d’étude et ainsi de hiérarchiser les objectifs d’action. En parallèle, l’analyse territoriale réalisée à une échelle plus locale, le long de ses cours d’eau, vient préciser et spatialiser ces enjeux. Elle met ainsi en évidence des sites stratégiques d’intervention et permet à terme de définir un programme d’action cohérent à l’échelle du bassin versant.

Voir aussi

/ 2019

Éprouver la ville par les cinq sens, tel est l’objectif d...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2016

D’une méthode d’analyse à une stratégie d’actionsLa tra...

/ 2015

État de la connaissance et prise en compteL'eau est un ...

Centre de préférences de confidentialité