ouvrir la recherche

/ 2013

Les femmes dans le quartier du Grand Parc

Cette étude initiée en 2012 s’appuie sur une enquête de terrain cherchant à filtrer les pratiques socio-spatiales à travers le tamis de la distinction de genre et des âges. Il s’agit de décoder les usages féminins signifiants qui ont cours – et leur possible évolution – dans l’espace urbain du Grand Parc. Le périmètre d’étude inclut les limites internes du quartier dessinant son traditionnel entre soi et ses lisières externes au contact des secteurs en projet, symbole du renouveau urbain qui caractérise aussi aujourd’hui ce secteur résidentiel Nord de Bordeaux. L’étude interroge l’avenir du quartier par la voix des femmes, via une ambiance urbaine renouvelée qui intégrerait économie du partage, proximité et mixité genrée.

Composition de l’étude

Un préambule met en perspective les enjeux et facettes que renvoie l’actuel Grand Parc. Une réactualisation statistique de la population en première partie permet de déterminer les tendances sociodémographiques de ce quartier d’habitat collectif de plus de 10 000 habitants et d’établir le panel à recruter. Trois sessions d’animation de groupes de femmes sont ensuite analysées et donnent à voir les représentations intimes et contrastées du quartier. Parallèlement, les acteurs sociaux et culturels du quartier apportent des clés de compréhension sur les enjeux socio-éducatifs. Paroles et ressentis sont ensuite traduits en diagnostics cartographiés lesquels appellent des principes d’aménagement prenant en compte le genre afin d’harmoniser les comportements entre sexes dans l’espace public.

 

Voir aussi

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2016

Synthèse du colloque du 6 décembre 2016À l’exemple de B...

Centre de préférences de confidentialité