"/>
Contact
ouvrir la recherche

/ 2021

Plus d’espaces de nature en ville : pour quoi faire ?

les ateliers-débats des observatoires de l’a-urba
Observatoire de la nature et de l’agriculture

Plus d’espaces de nature en ville : pour quoi faire ?

Les restrictions qui ont accompagné l’épidémie de Covid19 durant ces deux dernières années ont exacerbé l’importance des espaces de nature urbains : les citadins ont dû compter sur des espaces verts situés à proximité immédiate de leur logement pour satisfaire leurs besoins de ressourcement, de récréation et d’exercice sportif.

L’observatoire Nature et Agriculture de l’a-urba a mesuré la surface d’espaces de nature par habitant de la métropole bordelaise, et calculé la proportion de ses habitants ayant accès à moins de 5 et 10 minutes à pied d’un espace de nature. La métropole bordelaise offre ainsi 48 m² d’espaces de nature par habitant, et 70 % des métropolitains ont accès à un espace de nature en moins de 5 minutes à pied de leur domicile.

Mais ces bons chiffres cachent une disparité territoriale, et sont à nuancer en fonction des objectifs poursuivis par la présence de ces espaces en ville : souhaite-t-on introduire plus de biodiversité ? Améliorer le cadre de vie ? Offrir des espaces récréatifs ? Ouvrir ces espaces à tous et en tout temps ?

Télécharger le compte-rendu


Introduction – les enjeux de l’observatoire et du sujet de la journée
Catherine Delaloy, Directrice de la Nature, Bordeaux Métropole

 

Comment évaluer l’utilité d’un espace de nature en ville ? Exemple de la métropole bordelaise
Indicateurs de l’Observatoire Nature et Agriculture : surface d’espaces de nature par habitant, proportion de la population ayant accès à un espace à moins de 5 et 10 minutes à pied, qualités écologiques, d’usage et accessibilité des espaces de nature.
Mathilde Leymarie – Cheffe de projet biodiversité et trames vertes et bleues, Direction de la nature, Bordeaux Métropole
Cécile Nassiet et Claire Dutilleul – Cheffes de projet environnement, a’urba

La méthode des sociotopes pour une meilleure qualité du cadre de vie :perception et pratique des espaces de nature par les habitants
Jean-Pierre Ferrand – Naturaliste, gérant de bureau d’étude

Table ronde – La nature dans les espaces urbains : pourquoi et comment ?
Patrick Papadato, vice-président en charge de la stratégie nature, biodiversité et résilience alimentaire à Bordeaux Métropole,
Pascale Got,  élue en charge de la protection de l’environnement, des espaces naturels sensibles et de la gestion des risques au conseil départemental de la Gironde.

Pour aller plus loin :

Le manuel des sociotopes (Syndicat Mixte pour le SCoT du Pays de Lorient, 2012)
Traduction de l’édition de la ville de Stockholm, un guide technique pour la mise en oeuvre de la méthode des sociotopes.
Sociotopes en france,blog créé 2010 par Jean-Pierre Ferrand, conseil en environnement à Hennebont (Morbihan), pour promouvoir la méthode des sociotopes
Storymap – Observatoire de la nature et de l’agriculture (a’urba, 2020)
Enquête sur les usages des espaces de nature (a’urba, 2020)

 

 

 

Voir aussi