ouvrir la recherche

/ 2008

L’aire métropolitaine girondine à l’horizon 2020

Déplacements et organisation territoriale – Vers une approche partagée

Du schéma directeur des déplacement urbains communautaires, élaboré en 1996 à la démarche girondine actuelle, la mutation d’un territoire, la vision des acteurs transports, les stratégies urbaines pour penser et organiser simultanément l’armature des déplacements et l’armature territoriale.

Introduction

12 ans après l’élaboration du Schéma Directeur des Déplacements Urbains Communautaires ayant permis de dessiner les corridors de tramway actuels et tandis que le territoire girondin connait aujourd’hui un certain nombre de mutations (croissance démographique, étalement urbain, congestion routière, urgence environnementale et flambée du prix du pétrole, vieillissement de la population, disparités sociales et territoriales, ..), il est grand temps de repenser l’organisation des déplacements et de l’urbanisation. Ces réflexions doivent porter sur une échelle élargie à celle de la CUB, la Gironde, et à un horizon lointain, 2020.

C’est ainsi que de nouveaux enjeux territoriaux et sociétaux émergent à l’échelle des grands territoires (urbains, interurbains, périurbains) accompagnés d’une forte croissance de la demande en déplacements, ces derniers étant réalisés à plus de 80% par la voiture. Or, aujourd’hui, face à cette demande en déplacements, les réseaux de transports routiers et collectifs ne peuvent plus répondre. A cet effet, les autorités organisatrices des transports (Cub, Cobas, Conseil Général, Conseil Régional) proposent le développement de leurs réseaux respectifs et une meilleure articulation entre eux, selon une vision prospective partagée. Le cumul de ces enjeux permet d’esquisser une première armature des transports collectifs sur la Gironde.Une fois cette armature des transports dessinée, comment y associer les armatures urbaines souhaitées dans une logique de recentrage urbain et d’optimisation des déplacements ?

On le voit, la question des transports, des déplacements et de l’urbanisme doit faire l’objet d’un large débat partagé par tous les acteurs. Ce document propose d’y contribuer. Cette démarche a trois caractéristiques :

  • une démarche prospective pour s’accorder sur une stratégie d’offre globale de transport et d’organisation urbaine associée ;
  • une démarche multi partenariale, partagée et commandée à la fois par les différentes Autorités Organisatrices de Transport (la Cub, la Cobas, le Conseil Général de la Gironde, le Conseil Régional d’Aquitaine) mais aussi les services de la Direction Départementale de l’Equipement pour l’État et le Sysdau ;
  • une démarche participative alimentée par des ateliers de travail mensuels avec l’ensemble des partenaires.

Voir aussi

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2017

Un choix qui s'impose ?La voiture est le mode d’accompa...

/ 2015

Quelle programmation en matière de mobilité ?Première a...

/ 2015

L'a-urba dresse un état des lieux à la fois local, sur le...

Centre de préférences de confidentialité