ouvrir la recherche

/ 2016

Trame verte urbaine

D’une méthode d’analyse à une stratégie d’actions

La trame verte et bleue est un réseau qui relie l’ensemble des espaces de nature entre eux, aussi bien urbains que ruraux, pour permettre aux espèces animales et végétales de circuler, de s’alimenter, de se reproduire, de se reposer… Elle a pour objectif d’enrayer la perte de biodiversité qui se fait par dégradation et fragmentation des milieux. Mais la trame verte et bleue intègre aussi la présence et l’activité de l’homme dans toutes ses composantes. Elle est un outil d’aménagement qui permet de concilier les enjeux écologiques avec les activités humaines. De nombreuses évolutions règlementaires des documents d’urbanisme ont permis d’assurer sa prise en compte. En effet, les schémas de cohérence territoriale et les plans locaux d’urbanisme doivent aujourd’hui « mettre en place les conditions favorables de préservation et de remise en bon état des continuités écologiques ». Cependant, ces protections nécessaires et indispensables ne sont pas suffisantes pour atteindre une réelle trame verte et bleue fonctionnelle du point de vue écologique, c’est-à-dire ayant la capacité d’assurer ses cycles biologiques (reproduction, repos, nourriture, déplacement…) et de fournir les services écologiques indispensables aux populations humaines (pollinisation, épuration naturelle des eaux, source de nourriture…).

Une étude menée sur la commune de Pessac en 2015 a permis d’affiner l’approche utilisée dans le cadre du PLUi de Bordeaux Métropole en milieu urbain. La méthode développée vise à identifier les marges de progression entre une trame verte et bleue potentielle protégée et sa fonctionnalité réelle, du point de vue écologique. La précision de l’analyse, à l’échelle de la parcelle ou de l’îlot, rend les inventaires faune-flore difficilement réalisables sur l’ensemble des sites identifiés (à titre indicatif, plus de 100 sites ont été identifiés sur environ un tiers de la surface de la commune). Il s’agit donc d’élaborer une méthode pragmatique mêlant écologie et paysage en se basant sur l’observation de la végétation et la morphologie de la parcelle. L’objectif est de constituer une méthode d’analyse et des propositions d’actions en faveur de la biodiversité, afin de permettre aux collectivités d’orienter leurs projets et leurs moyens d’actions.

Thématiques :

Voir aussi

/ 2019

Éprouver la ville par les cinq sens, tel est l’objectif d...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2016

D’une méthode d’analyse à une stratégie d’actionsLa tra...

/ 2015

État de la connaissance et prise en compteL'eau est un ...

Centre de préférences de confidentialité