ouvrir la recherche

/ 2020

Révéler des boulevards en rive droite
Projet métropolitain des barrières et des boulevards

analyse des enjeux et propositions d’orientations d’aménagement

Contexte

L’a-urba a mené depuis 2015 plusieurs études sur les boulevards bordelais en rive gauche. Depuis, Bordeaux Métropole a souhaité engager un grand projet d’aménagement sur ces boulevards. Tel que formulé dans une délibération métropolitaine du 12 juillet 2019, le projet répondra aux objectifs suivants :

  • Engager une mutation profonde de la pratique des boulevards, d’un espace routier à un espace urbain.
  • Faire des barrières, rive gauche, les lieux majeurs de la revitalisation des boulevards.
  • Développer un projet d’aménagement assurant un meilleur partage de l’espace public entre différents modes de déplacement.
  • Valoriser le patrimoine architectural, urbain et paysager des boulevards tout en renforçant leurs fonctions d’habitat, d’activités économiques, d’emplois et de loisirs.
  • Améliorer les conditions de mobilité sur la Plaine rive droite.

Dans ce contexte, une concertation est pilotée par Bordeaux Métropole depuis l’automne 2019, en étroite collaboration avec les services des villes concernées par le tracé existant des boulevards en rive gauche.
Il est convenu que les communes de Floirac, Cenon, Lormont et Bassens puissent également rejoindre le dispositif de concertation en ce qui concerne le devenir des « boulevards » en rive droite. Pour ce faire, Bordeaux Métropole et les quatre communes pré-citées ont souhaité que l’agence complètent les études déjà réalisées sur la rive gauche pour mieux définir le contexte, comprendre les enjeux et esquisser les principales orientations des boulevards en rive droite.

Objectifs

Cette présente étude concentrée sur le devenir des boulevards en rive droite, répond à cinq objectifs :

  • Compléter le travail mené sur les boulevards rive gauche en étudiant l’ensemble des boulevards des deux rives.
  • Synthétiser les apports des différentes études réalisées sur la plaine rive droite en lien avec les boulevards.
  • Identifier les enjeux propres aux boulevards rive droite, leurs différences et spécificités par rapport aux boulevards rive gauche, ainsi que leurs points communs.
  • Définir l’ambition de mutation des boulevards et les orientations d’aménagement pour leur transformation.
  • Alimenter techniquement le cahier des charges pour une future consultation de maîtrise d’oeuvre urbaine.

Enjeux

En un mot, cette démarche doit servir à définir et à mettre en cohérence les tracés urbains, qui du pont Chaban-Delmas au futur pont Simone-Veil permettront d’améliorer les conditions de mobilité, la qualité et la connectivité des espaces publics et d’enrichir la nature des paysages sur la plaine rive droite.
Il s’agit, via le projet des boulevards, de contribuer à stimuler l’ensemble des projets d’aménagement et de renouvellement de ce vaste territoire (Brazza, Lissandre, Bastide-Niel, ZAC Pont Rouge, PRU Joliot-Curie, ZAC Garonne-Eiffel, ZAC des Quais), constitutif du futur coeur de la métropole. Étudier les possibilités de transformations des boulevards, c’est observer l’infrastructure mais aussi regarder à la loupe les interfaces existantes ou en devenir et les liens à construire : continuité des espaces publics, mise en réseau des micro-centralités, développement de nouveaux usages, complémentarité des vocations programmatiques, cohérence des aménagements paysagers, stratégie de mobilités etc.
D’ailleurs, la transformation de ces quartiers nécessite de nouvelles offres de mobilité, inscrites soit dans le Schéma directeur opérationnel des déplacements métropolitains (SDODM) – liaisons Bassens/Campus, Pont à Pont, Cenon/Cracovie etc.–, soit dans le Plan Vélo, ou restant à imaginer. Enfin, il va sans dire que cette réflexion se conduit en cohérence avec les études et procédures menées, au sein de chacune des opérations précitées, aux multiples maîtrises d’ouvrage et maîtrises d’oeuvre.

Méthodologie

Des visites de terrain, des rencontres d’acteurs (techniciens et élus), une sérieuse collecte de données et leur recollement (notamment le référentiel rive droite de 2012 et toutes les études des projets en cours sur la plaine), ainsi que des ateliers thématiques (paysage et cadre de vie/mobilités/attractivités/projets) et un atelier transversal ont nourri les réflexions de l’a-urba entre fin 2019 et mi 2020. Il en résulte une étude qui se décompose en six temps.
Les quatre premières parties sont consacrées à la formulation des enjeux pour le devenir des boulevards en rive droite : comment se définissent les boulevards en rive droite et quel tracé correspondant identifier ? Comment traverser et desservir la plaine ? Quel rôle pour les boulevards dans la mise en cohérence du développement urbain en rive droite ? Quel est l’impact des composantes géographiques et paysagères pour le devenir des boulevards ?
Les deux dernières parties sont dédiées à la formulation des orientations : comment une requalification globale de la ceinture des boulevards peut-elle être un support d’urbanité de coeur de métropole ? Enfin, à l’échelle des deux rives, quelles sont les convergences et les divergences à prendre en compte pour construire les orientations d’un projet commun ?

Voir aussi

/ 2020

Une enquête, des perspectivesQuelle est la réalité du t...

/ 2020

La région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole ont dé...

/ 2020

Note stratégiqueSynthèse et principaux enseignements de...

/ 2020

Carnet des ateliersRestitution du travail collaboratif ...

Centre de préférences de confidentialité