ouvrir la recherche

/ 2019

Le transport de marchandises en ville au sein de l’agglomération bordelaise

L’activité transport de marchandises en ville est souvent mal perçue : avec pas moins de 400 000 km (2014) parcourus chaque jour sur l’agglomération bordelaise, elle contribue à la congestion et à la dégradation de la qualité de l’air.
Elle peut également être source de tensions dans le partage de la voirie, de nuisances sonores ou visuelles pour les riverains.

Pourtant, le transport de marchandises est une activité
indispensable pour la bonne marche des échanges et le fonctionnement de la ville. Il constitue aussi un véritable enjeu de développement, de dynamisme économique et de maintien de l’emploi. Il est, en effet, un critère de performance des villes de demain dans un contexte de plus en plus concurrentiel entre les grandes métropoles européennes.
Cette activité est, en outre, en permanente adaptation pour répondre aux évolutions économiques, sociales ou encore environnementales.

Consciente à la fois des grands enjeux et des externalités négatives que soulève la logistique urbaine, Bordeaux Métropole a été une des premières agglomérations à lancer, dès 1994, une enquête pilote sur les transports de marchandises en ville.
Renouvelée 20 ans plus tard, cette enquête permet d’avoir une connaissance relativement fine des pratiques locales dont cette publication tire les principaux enseignements.

Voir aussi

/ 2020

Et si l’on accompagnait les enfants à l’école autrement q...

/ 2020

Point d’avancement sur les études, les méthodes et les ré...

/ 2019

(vers les transports en commun) (suite…)

/ 2019

L’activité transport de marchandises en ville est souvent...

Centre de préférences de confidentialité