Contact
ouvrir la recherche

/ 2021

Le logement des étudiants dans Bordeaux Métropole

L’attractivité de l’agglomération bordelaise et le développement de son offre de formation ont fait exploser la démographie étudiante (20 000 étudiants supplémentaires depuis cinq ans). Dans un contexte général de marché immobilier en tension, la pression sur le logement étudiant est très forte. 

À chaque rentrée, de nombreux articles de presse se font l’écho de la « galère » des étudiants pour trouver un logement et des cas d’étudiants très précaires logés dans des conditions difficiles, voire dormant dans leur voiture, sont régulièrement rapportés. 

Face à cette situation, Bordeaux Métropole, la Région Nouvelle-Aquitaine et le rectorat ont mis en place un COP (Comité Opérationnel et Partenarial) pour fédérer, mutualiser et permettre la montée en puissance de l’action publique sur ce sujet. 

L’un des besoins mis en évidence par les travaux du COP concerne l’observation en matière de logement étudiant. L’éclatement des informations et le manque de données disponibles ne permettent pas de prendre correctement la mesure des phénomènes; cette difficulté à établir un diagnostic pénalise la définition d’une stratégie d’action publique. 

Ce constat a conduit en 2019 à la création de l’OLENA (Observatoire du Logement Étudiant en Nouvelle-Aquitaine) piloté par le CROUS Bordeaux Aquitaine et a incité les acteurs locaux, tels que l’agence d’urbanisme, à développer des analyses autour de ce sujet.

Ainsi, en 2020, dans le cadre de son observatoire de l’habitat et des modes de vie, l’a-urba propose de contribuer à la dynamique d’observation locale en réalisant une étude en partenariat avec la Caf de la Gironde et le CROUS pour appréhender les caractéristiques de l’offre privée en logement dans le parc diffus.

En effet, si la connaissance de l’offre dédiée est bien structurée, l’offre dans le parc diffus (où sont logés la grande majorité des étudiants) ne fait l’objet jusqu’à présent que de larges estimations, peu territorialisées.

Les données de la Caf constituent donc une source riche et originale pour mieux connaître les lieux et les conditions de vie des étudiants dans la métropole bordelaise. 

En complément de cette approche quantitative, des entretiens semi-directifs ont été réalisés avec des étudiants afin de mieux cerner les parcours d’accès et les conditions de logement de ce public spécifique. 

Voir aussi

/ 2020

Une enquête, des perspectivesQuelle est la réalité du t...

/ 2019

Leurs pratiques et leurs attentes.Avec une population d...

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Synthèse du colloque du 6 décembre 2016À l’exemple de B...