ouvrir la recherche

/ 2008

Programme Local de l’Habitat

La situation de l’habitat en 2007

L’observatoire du PLH est un outil d’aide à la décision qui doit permettre la mise en œuvre d’une politique locale de l’Habitat. Les travaux de cet observatoire consistent notamment en un bilan annuel qui permet de suivre et d’actualiser les éléments présentés dans le diagnostic du PLH. Ce document présente le bilan 2007 du PLH de la communauté urbaine de Bordeaux dans un contexte national favorable mais incertain.

Composition de l’étude

Ce document se compose de deux parties :
• une présentation du contexte national qui au regard de la production de logements, du niveau des marchés et des conditions de financements, pose la question de l’avenir des ménages et des territoires ;
• un exposé de la situation au niveau local sur la production de logements par rapport aux objectifs du PLH et une mise en garde sur les conséquences à ne pas atteindre ces objectifs dans un contexte de crise de la solvabilité des ménages.

Note de synthèse

C’est dans un contexte national favorable que s’inscrit l’année 2007 : la production de logements connaît un dynamisme remarquable, y compris en ce qui concerne les logements locatifs sociaux. Le marché immobilier, marqué par des augmentations de prix plus modérées, reste actif. En revanche, avec des taux d’intérêt en hausse et des durées de prêt qui s’allongent, le financement des crédits immobiliers devient plus difficile dès 2007.

Dans la CUB, la situation de l’habitat se caractérise par une dynamique de construction qui s’essouffle au profit des franges périurbaines en pleine expansion. Les objectifs de construction du PLH ne sont pas atteints. En ce qui concerne les logements locatifs conventionnés, si l’objectif quantitatif de 2 000 logements est atteint, les types de produits financés ne sont pas en accord avec les besoins identifiés dans le PLH. La reconstitution de l’offre sociale démolie tient encore une grande place dans l’effort de production et l’offre nouvelle est trop marquée par les produits intermédiaires de type PLS, qui ne permettent pas d’accueillir des ménages modestes ou très modestes.

La demande toujours forte en logements sociaux reflète les difficultés de logement des ménages qui s’expliquent par une crise de la solvabilité face à une hausse des prix et des loyers dans l’immobilier.

Thématiques :

Voir aussi

/ 2016

Une méthode d’analyse statistiqueCréer un indicateur de...

/ 2015

Quelle programmation en matière de mobilité ?Première a...

/ 2013

Comment produire du logement abordable ? À l’heure où seu...

/ 2013

SynthèseAnalyse croisée des pratiques et des représenta...

Centre de préférences de confidentialité