ouvrir la recherche

/ 2014

/ Co-écrit avec ALEC : Agence locale de l'énergie et du climat - Métropole bordelaise et Gironde

Planification énergétique « Facteur 4 » de l’agglomération bordelaise – 2014

Troisième phase (2013)

La planification énergétique « Facteur 4 » de l’agglomération bordelaise est une démarche de long terme proposée conjointement par l’a-urba et l’Alec (Agence Locale de l’Energie et du Climat), visant à traduire de façon opérationnelle les objectifs fixés dans le Plan Climat de la Cub (Communauté Urbaine de Bordeaux). Ce travail s’intéresse dans un premier temps au parc bâti résidentiel de la Cub et à ses besoins en chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire), avec l’objectif de préparer sa transition énergétique (réalisation d’économies d’énergie et développement des énergies renouvelables).

Note de Synthèse

Pour sa troisième année de réalisation, la collaboration entre l’a-urba et l’Alec a tout d’abord été marquée par la mise en forme et la diffusion de trois documents de synthèse : un 4 pages général sur « planification énergétique facteur 4 de l’agglomération bordelaise », un 30 pages détaillant les grands principes de cette planification et un 2 pages plus orienté sur la mise en oeuvre des réseaux de chaleur sur le territoire communautaire.

Deux secteurs de projet ont par ailleurs fait l’objet d’analyses visant à articuler planification énergétique à l’échelle communautaire et choix énergétiques plus locaux. Tout d’abord, a été réalisée une analyse des besoins en électricité de la Plaine Rive Droite à l’horizon 2030 afin d’alimenter les discussions en cours quant à la création d’un poste source sur le secteur. Ensuite, a été initiée une réflexion sur la création d’un réseau de chaleur à partir des sites des CHR Haut-Lévêque et Xavier-Arnosan à Pessac dans la perspective de desservir potentiellement les consommateurs actuels et futurs (sites 50 000 logements) autour de Pessac- Alouette, et, à l’est, les secteurs du Pontet et d’Arago-Châtaigneraie.

Enfin, l’année 2013 a été marquée par le début des réflexions sur un sujet d’actualité, celui de la rénovation thermique du parc bâti résidentiel. Enjeu majeur de la planification énergétique, la réduction des consommations nécessite de définir des orientations stratégiques dans les politiques publiques locales d’aide à la rénovation. Un certain nombre d’analyses ont donc été conduites visant à fournir aux acteurs locaux des premières données de cadrage sur la cible à atteindre et les enjeux socio-économiques de la rénovation thermique.

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Voir aussi

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2016

D’une méthode d’analyse à une stratégie d’actionsLa tra...

/ 2015

État de la connaissance et prise en compteL'eau est un ...

/ 2015

Enjeux et méthodesL’imperméabilisation des sols et ses ...