ouvrir la recherche

/ 2008

L’Optique-Laser en Gironde

Positionnement, enjeux et prospective

Cette étude, qui intervient dix ans après le lancement du projet Laser Mégajoule, tente de faire le bilan des actions engagées, sur un plan à la fois quantitatif et qualitatif. Elle vise le repérage des enjeux que portent les territoires concernés par l’implantation de cet outil et conduit également, dans sa partie prospective, à la définition des priorités d’implantation territoriale de ses futurs développements.

Composition de l’étude

Afin de cerner l’ensemble des enjeux soulevés par le développement de la filière Optique-Laser en Gironde, cette étude se décline en trois parties :

  • la première partie vise à positionner le projet « Route des Lasers »® en intégrant des éléments de contexte (périmètres, institutions, acteurs, territoires) ;
  • la deuxième partie se consacre à l’étude de la filière optique-Laser à l’échelle du département ;
  • la troisième partie tente d’évaluer les perspectives de développement de la filière.

Note de synthèse

Le Conseil Général de la Gironde est l’un des acteurs majeurs du développement local. A ce titre, il souhaite accompagner le projet de développement du territoire « Route des Lasers »® afi n que ce dernier puisse profi ter au plus grand nombre sur
le territoire Girondin. Mener une réfl exion sur la structuration du territoire, imposer la Gironde dans la haute technologie mais aussi offrir une opportunité d’insertion aux personnes en situation précaire, sont autant de raisons qui ont incité le Conseil Général à participer à ce projet.

De plus, le territoire de la « Route des Lasers »® par son poids démographique et économique est un secteur stratégique pour l’avenir du département. Par ailleurs, la filière Optique-Laser représente un enjeu fort pour le rayonnement du territoire à des échelles intra et extra-territoriales. L’ensemble de ces éléments impliquent de penser son armature dans un souci de cohérence et de gestion économe de l’espace. La « Route des Lasers », c’est finalement considérer les principes constitutifs des théories du développement durable.

Ainsi, cette étude qui intervient dix ans après le lancement du projet tente de faire un bilan des actions engagées sur un plan à la fois quantitatif et qualitatif. Elle ne saurait toutefois se limiter à un état des lieux. Elle se veut vision prospective et première phase d’une réflexion portant sur la territorialisation des enjeux et ses orientations.

Voir aussi

/ 2019

Pour accompagner la vitalité démographique et urbaine du ...

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Chiffres-clés - Édition 2016Ce document de l'Observatoi...

/ 2014

Un foncier méconnu à optimiserQuelles pistes d'améliora...

Centre de préférences de confidentialité