ouvrir la recherche

/ 2007

Habitat et longévité humaine

Le défi de l’autonomie

Il s’agit d’une animation locale sur le partage d’expériences relatives aux enjeux du vieillissement et du handicap dans la production de l’habitat et de l’urbain. Cette animation a reposé sur des ateliers pluridisciplinaires organisés en juin et septembre 2006. Ils ont réuni la filière médico-sociale et institutionnelle d’une part, les spécialistes de l’habitat et du fi nancement d’autre part, autour de l’exigence de transversalité et d’innovation dans les pratiques professionnelles.

Composition de l’étude

Retranscrit au plus près des interventions de trente professionnels, un savoir pluriel est restitué ainsi que sa mise en débat avec les participants. Interrogeant le sens de la mutation sociétale majeure liée à la longévité humaine, les thématiques émergent selon trois séquences qui interpellent l’action publique :

  • compréhension des besoins et action collective face à la perte d’autonomie ;
  • exploration de pistes d’innovation dans l’habitat, réponses d’ici et d’ailleurs ;
  • optimisation de l’accessibilité, expertise technique et ingénierie financière.

Note de synthèse

Mettre en conformité le Programme local de l’habitat communautaire (PLH) et élaborer le schéma départemental de l’habitat durable (SDHD) exigent d’intégrer les effets territoriaux du vieillissement démographique prévu jusqu’en 2030. En associant la problématique du handicap à celle plus générale de la longévité humaine dans une seule et même dynamique, il s’agit d’organiser des ateliers transversaux pour croiser les regards des professionnels des filières médico-sociales et de l’habitat.

L’enjeu est de faire émerger les solutions opérationnelles, publiques ou privées, aptes à répondre à la perte d’autonomie d’une part croissante de la population et à en prévenir ainsi les impacts sur l’équilibre socio-économique global. L’a-urba anime cette plateforme d’animation transversale pour permettre de partager les diagnostics professionnels de l’habitat de l’architecture et de l’urbanisme. La confrontation des logiques d’action permettront d’articuler les solutions existantes et de rechercher ensemble les pistes d’innovation.

Une fois approfondie, lors du premier atelier, la question des besoins nouveaux et l’impact de la longévité humaine sur l’équilibre social et économique global, un désir de progresser dans la diversification de l’offre s’est clairement fait entendre chez des promoteurs tant publics que privés. Outre la problématique de l’accessibilité, a été abordée la question des bons outils de programmation à mettre en place pour maîtriser la répartition de l’offre en équipements et en logements, en services de proximité et en assistance à distance. La création de ce lieu de partage et d’échange d’informations a permis d’animer et d’enrichir le réseau des acteurs territoriaux, partenaires de l’agence, (Etat, Département, Région, CUB, EPCI, communes). Les actes des deux ateliers ont été envoyés à tous les participants, et cette présente publication en constitue la synthèse.

Voir aussi

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2016

Synthèse du colloque du 6 décembre 2016À l’exemple de B...

/ 2016

Une méthode d’analyse statistiqueCréer un indicateur de...

Centre de préférences de confidentialité