ouvrir la recherche

/ 2008

Rue Camille Pelletan à Cenon

Étude préalable

Cette étude répond au souhait de la ville de Cenon de réactualiser les études préalables déjà conduites sur le secteur Camille
Pelletan, alors essentiellement appuyées sur la problématique d’une restructuration linéaire en accompagnement du tramway. Plusieurs facteurs conduisent aujourd’hui à redéfinir le périmètre de réflexion et les axes stratégiques du projet. Ces évolutions posent de nouveaux enjeux qui amènent à reconsidérer le rôle fédérateur de la rue Camille Pelletan et les logiques d’accroches entre les différents quartiers situés de part et d’autre de cet espace public structurant afin de définir les axes de développement du projet de «centre-ville».

Composition de l’étude

Après un bref rappel des réflexions déjà conduites sur le secteur, cette étude offre une lecture actualisée des principaux éléments de diagnostic conduisant à fixer de nouvelles priorités. Elle permet ainsi de redéfinir les enjeux sur ce site. Des orientations d’aménagement sont ensuite déclinées par sites de projet identifiés. Elles préfigurent, à travers des scénarios d’aménagement, les principes de composition des espaces publics et la nature des équipements communautaires et communaux ; les principes d’implantation des différents programmes, les vélums et les transitions avec les tissus existants; le contenu programmatique du projet (habitat, services, commerces, tertiaire..) ; et enfin les dispositions réglementaires à retenir pour encadrer l’évolution de ce territoire.

Note de synthèse

La rue Camille pelletan doit aujourd’hui être repositionnée comme interface principale entre les quartiers du plateau. L’affirmation de ce nouveau rôle devra ainsi permettre de tisser des liens transversaux entre les différents territoires habités et d’affirmer la mise en relation des équipements structurants (parc des Coteaux, parc du Loret, pôle culturel Palmer, groupe scolaire Cassagne, Lycée de la Morlette, Collège J.Jaurès…).

La stratégie du projet consiste à renforcer les fonctions spécifiques de chacune des polarités implantées le long du tramway (pôle commercial Palmer, centre commercial de la Morlette, équipements scolaires et espaces publics associés, …) et à trouver des synergies entre les principaux programmes (habitat, activités, requalification des équipements, etc…). Ainsi, il est proposé de concentrer les actions avec réalisme, compte tenu du contexte foncier actuel (hausse exponentielle du prix des terrains, raréfaction progressive du foncier malléable…). Enfin la question de la qualité des espaces publics reste étroitement liée aux actions à engager sur les sites de projet identifiés avec une concentration des interventions publiques sur des séquences bâties prioritaires.

La mise en place d’outils d’encadrement des projets sur l’ensemble du linéaire de la rue reste cependant indispensable à la constitution du paysage urbain de cet espace public majeur. La stratégie consiste en des actions multisites qui devront trouver des déclinaisons opérationnelles adaptées à leur situation. Ainsi une action foncière plus offensive, orientée sur des périmètres restreints, pourra être engagée; les investissements liés à l’aménagement des espaces publics maîtrisés; et la mise en oeuvre des projets accélérée. En associant les différents acteurs concernés, suivant des partenariats mixtes, cette stratégie de morcellement opérationnel des projets, offre à la fois une grande souplesse en terme de phasage et permet également d’encadrer la programmation par sites.

Trois sites majeurs constituent l’ossature du projet urbain. La frange de l’avenue Carnot où s’affirme enfin une centralité d’échelle d’agglomération reste un site emblématique par sa dimension et le contexte opérationnel favorable qu’il offre. Le site du centre commercial Palmer dessine, avec la rue du Dr. Schweitzer et le pôle culturel et de spectacles, une agrafe essentielle du projet qui peut ici se traduire par un signal urbain fort. Enfin, le quartier de la Morlette, autour de la restructuration du centre commercial, doit entamer une véritable transformation urbaine et fonctionnelle afin de constituer un paysage plus urbain et un espace public mieux valorisé.

Thématiques :

Voir aussi

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2014

Des principes aux réalisationsQue ce soit pour des rais...

Centre de préférences de confidentialité