ouvrir la recherche

/ 2010

Recomposition des franges urbaines

Avenue de la Marne, à Mérignac

L’étude est composée :

  • d’une analyse des capacités du foncier évolutif (friches, parcelles mutables, foncier économique libérable, interstices…) inscrit dans le corridor tramway de l’avenue de la Marne ;
  • d’un bilan des programmes liés aux projets en cours d’étude ou engagés ;
  • d’une approche foncière avec les capacités offertes par le règlement d’urbanisme ;
  • d’une proposition périmètre de prise en considération.

Un dernier chapitre est consacré à l’évolution de l’îlot « Jardiland », ainsi qu’aux capacités d’accueil et aux principes de phasage, compte tenu du potentiel foncier relevé.

Note de synthèse

Cette étude s’inscrit dans le programme d’études de programmation réglementaire et opérationnelle mis en place par la Communauté urbaine de Bordeaux afin de répondre aux nouveaux enjeux qui se présentent aujourd’hui sur l’agglomération bordelaise. Elle concerne les franges de l’avenue de la Marne localisées entre l’avenue Pierre Mendès France et l’avenue du Maréchal Leclerc.

Ce site, aujourd’hui peu optimisé, présente d’importantes emprises foncières à vocation mixte. Situé sur l’axe majeur conduisant à l’aéroport, il constitue à la fois une entrée d’agglomération et la séquence d’approche de Mérignac Soleil,
marqué par la dominante commerciale du secteur.

Associé à une situation urbaine particulière, il se situe dans la zone, d’influence du tramway et du parc relais des Quatre Chemins. Aussi, ce site bénéficie d’un atout majeur pour défendre un projet ambitieux répondant aux objectifs de développement communautaires, notamment en matière d’habitat et d’offre en services.

Néanmoins, les contraintes posées par la structure foncière et la nature des activités économiques présentes requièrent la mise en œuvre d’une stratégie d’aménagement afin de définir les conditions d’urbanisation.

Dans ce cadre, cette étude tente de conduire une réflexion globale d’aménagement du site afin de répondre aux différents
enjeux qui se posent et en particulier :

  • optimiser la desserte de l’aéroport en transport en commun,
  • renforcer l’intermodalité avec le réseau tramway,
  • développer l’offre habitat,
  • assurer un renouvellement harmonieux des activités économiques sur le pôle commercial Mérignac Soleil tant en
    renforçant le rôle structurant de l’avenue de la Marne, axe majeur d’agglomération.

Elle propose ainsi trois scénarios qui reposent sur des partis d’aménagement distincts en terme d’usage, de programmation et de gestion des principes de mixité.

Cette étude aboutit à la proposition d’un périmètre de prise en considération, première mesure réglementaire permettant de garantir la faisabilité ultérieure du projet.

Voir aussi

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2014

Des principes aux réalisationsQue ce soit pour des rais...

/ 2013

L'interface ville/natureComment mettre un frein au proc...

Centre de préférences de confidentialité