ouvrir la recherche

/ 2011

/ Co-écrit avec Agence locale de l'énergie et du climat de l'agglomération bordelaise et Gironde (ALEC)

Rénovation thermique du parc bâti résidentiel de la Cub

Définition d’une méthodologie

L’étude vise à proposer une méthodologie permettant de déterminer les conditions, techniques et économiques, favorisant la réalisation du facteur 4 sur le parc résidentiel de la Communauté urbaine de Bordeaux. Il s’agit de disposer d’un outil paramétrable permettant de mesurer l’efficacité de différents scénarios d’actions publiques ou privées.

Note de synthèse

Ce rapport présente une méthodologie pour une action de rénovation thermique à mener sur l’ensemble du parc bâti résidentiel de la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB).

La rénovation de ce parc bâti consistera à réduire le besoin en énergie de chauffage en vue d’atteindre l’objectif « facteur 4 » (diminution par 4 des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050), le tout en travaillant sur l’enveloppe des bâtiments. Pour cela, trois points sont essentiels : la connaissance des caractéristiques des différents bâtis existants dans la Communauté Urbaine de Bordeaux, puis une étude thermique des besoins en énergie de chauffage permettant de préconiser, par la suite, une solution « modèle » de rénovation.

Ce rapport propose un cadrage méthodologique permettant d’effectuer ces trois points à l’échelle de la CUB. Il reste adaptable à d’autres régions.

Pour illustrer et tester cette méthode, une étude de cas a été réalisée sur les échoppes simples d’avant 1900. Cette étude de cas est mise à titre d’exemple en annexe.

 

Thématiques :

Voir aussi

/ 2019

Éprouver la ville par les cinq sens, tel est l’objectif d...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2016

D’une méthode d’analyse à une stratégie d’actionsLa tra...

/ 2015

État de la connaissance et prise en compteL'eau est un ...

Centre de préférences de confidentialité