ouvrir la recherche

/ 2007

Parc technologique « Bioparc »

Étude d’insertion urbaine et paysagère

L’objet de cette étude est de définir les prescriptions d’insertion urbaine et paysagère du projet de parc technologique
BIOPARC en cohérence avec des objectifs de mise en valeur de la coulée verte de Mérignac – Pessac.
La direction de l’action économique de la Communauté urbaine de Bordeaux a confié cette réflexion à l’a’urba en septembre
2007.

Composition de l’étude

L’étude est structurée en trois étapes complémentaires permettant d’appréhender les enjeux de l’opération aux différentes échelles du projet. Le projet BIOPARC est resitué dans un premier temps à l’échelle du territoire du cadran ouest de l’agglomération et de la coulée verte. Une expertise ciblée sur la qualité des boisements existants permet de préciser les mesures de protection et la trame paysagère du projet. Enfin, l’étude présente des scénarios d’aménagement complétés de premières prescriptions qualitatives et de références de projets architecturaux exemplaires.

Note de synthèse

Le site Bioparc doit accueillir des activités de recherche et d’application dans les filières des biotechnologies, de la santé et de la
nutrition. Partagé entre les communes de Mérignac et Pessac, ce site de projet est à l’interface de deux territoires constitutifs de
la coulée verte, aujourd’hui séparés par la Rocade. Il est considéré comme un jalon stratégique de la « route de l’innovation », axe
fédérateur entre les secteurs économiques de l’ouest de la métropole (Aéroparc) et les centres de recherche et de formation
tel que le campus universitaire. Aussi, « Bioparc » est appelé à intégrer les objectifs de préservation et de mise en valeur de cet
espace naturel majeur de l’agglomération, tout en proposant un cadre économique à forte valeur ajoutée dédié à l’innovation.

Afin de répondre à ces ambitions, la Communauté urbaine de Bordeaux a confié à l’a-urba l’élaboration d’une étude d’insertion.
Ce travail, piloté par la direction de l’action économique a permis d’expertiser la valeur forestière et patrimoniale des espaces
boisés et de définir les principes d’organisation du site.

Les propositions formulées dans le cadre de l’étude mettent l’accent sur la qualité des continuités paysagères à valoriser et
anticipent sur de nouvelles pratiques collectives, compte tenu des équipements publics, parcs et espaces de loisirs mis en
réseau au sein de la coulée verte.

Les principales orientations urbaines préconisées peuvent être résumées de la manière suivante :

  • préserver les grandes continuités paysagères qui structurent le paysage à partir de la trame des boisements existants ;
  • participer à la mise en projet de la coulée verte en qualifiant les différentes interfaces du site avec son environnement élargi
    (axes de voiries, bordure de rocade, limites du cimetière et du parc du Bourghail ;
  • anticiper sur l’évolution des grands équipements (espaces verts et de loisirs, cimetière, … ;
  • affirmer les objectifs de liaison à l’échelle du territoire en respectant les grands tracés support de pratiques (tracé historique
    du chemin de la Princesse, chemin forestier le long de la ligne à haute tension, etc…) ;
  • préciser les fonctions urbaines et biologiques de la passerelle sur la rocade ;
  • assurer une parfaite intégration des programmes bâtis dans leur contexte, en privilégiant une approche écologique…
    Pour parvenir à ces objectifs, deux scénarios d’aménagement sont proposés sur la base d’une cartographie portant sur les
    espaces boisés à valoriser.

Ces esquisses sont complétées d’une série de préconisations permettant d’engager une phase d’étude complémentaire,
orientée vers l’élaboration de prescriptions qualitatives.

Cette démarche doit se traduire par la mise en œuvre de cahiers des charges de cessions permettant de cadrer la conception
architecturale des projets de construction. Le traitement des espaces verts et l’ensemble des aménagements extérieurs
(stationnement, espaces de livraisons …) devront faire l’objet d’une attention particulière.

Thématiques :

Voir aussi

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2014

Des principes aux réalisationsQue ce soit pour des rais...

Centre de préférences de confidentialité