ouvrir la recherche

/ 2010

Quai Carriet, Lormont : prescriptions urbaines, paysagères et architecturales

Cahier

L’aménagement du site du quai Carriet s’inscrit dans la poursuite des opérations de reconquête urbaine des quartiers le long de la Garonne et dans la poursuite des réflexions menées sur le secteur depuis 2007. Le site, très contraint par la présence d’infrastructures et par les nuisances induites par sa vocation actuelle, offre pourtant un environnement d’exception. L’enjeu réside donc dans la construction progressive d’un projet qui doit à la fois créer à court terme une vraie vie de quartier et anticiper des transformations futures.

Synthèse

Cette étude marque une nouvelle étape dans les réflexions menées sur le secteur depuis 2007 (projet de territoire du GIP GPV,
étude urbaine de Laurent Fagart, laboratoire d’aménagement durable). L’aménagement du site du quai Carriet s’inscrit dans la poursuite des opérations de reconquête urbaine des quartiers le long de la Garonne.

La situation urbaine du quai Carriet oblige à la plus grande rigueur afin d’offrir un cadre de vie de qualité à ses futurs habitants et usagers. Le site très contraint par la présence d’infrastructures et par les nuisances induites par sa vocation actuelle offre pourtant un environnement d’exception. Entre coteau et Garonne, à proximité des grands itinéraires d’agglomération, le site de projet possède un réel potentiel à valoriser. Identifié comme un site de projet majeur du coeur d’agglomération, il constitue une opportunité court terme à inscrire dans le long terme.

En effet, de part sa situation urbaine centrale, son accroche à la Garonne et sa proximité des grandes infrastructures,
une programmation spécifique d’échelle d’agglomération et métropolitaine peut y être envisagée à terme. L’enjeu réside donc dans la construction progressive d’un projet qui doit à la fois créer à court terme une vrai vie de quartier préservée des contraintes actuelles et anticiper des transformations futures en offrant une programmation urbaine flexible susceptible de répondre à des besoins aujourd’hui non identifiables.

Le projet développé dans cette étude constitue une base de travail. Il permet de figer les principes fondamentaux, garant de la réussite du projet et constituant une base de négociation avec les futurs opérateurs urbains.

Ces principes sont traduits sous la forme d’un schéma d’orientation pour le secteur. L’énoncé des contraintes techniques, urbaines et architecturales débouche sur une série de prescriptions et de recommandations à inscrire dans le document d’urbanisme afin d’encadrer les aménagements futurs.

Thématiques :

Voir aussi

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2014

Des principes aux réalisationsQue ce soit pour des rais...

/ 2013

L'interface ville/natureComment mettre un frein au proc...

Centre de préférences de confidentialité