ouvrir la recherche

/ 2007

Le Taillan Médoc : secteur Nord du centre bourg

Étude préalable – synthèse

Définition du cadre réglementaire et opérationnel en vue de l’urbanisation des sites évolutifs au nord du bourg du Taillan. Évaluation des conditions de mise en œuvre des projets :

  • diagnostic et enjeux ;
  • scénarios de développement ;
  • orientations d’aménagement ;
  • veille et programmation foncières.

Note de synthèse

Le Taillan-médoc, commune de la CUB de plus de 8800 habitants, souhaite engager avec l’appui de la Communauté Urbaine une réflexion stratégique sur le développement spatial des territoires situés au nord-est de son centre-bourg. En effet, elle dispose de grandes emprises classées en zones naturelles et en secteur d’activités au Nord du PAE actuellement engagé par la CUB et qui aura pour effet d’épaissir le noyau central actuel vers l’Est.

Avec la pression immobilière de ces dernières années, les possibilités de développement ouvertes par le PLU actuel conduisent à des opérations à faible valeur ajoutée et sans cohérence d’ensemble. Des dispositions qualitatives devront permettre d’assurer un développement plus en rapport avec des objectifs partagés.

De plus, une stratégie devra être définie quant à la création d’un nouveau groupe scolaire pour le Centre-Bourg ainsi qu’à la gestion des eaux pluviales et au recalibrage des voies actuelles dénuées d’emprises vouées aux modes doux. La perspective d’une ligne D et d’un parc relais prévus à Cantinole, offre à la Ville du Taillan une réelle opportunité d’entrer dans une ère plus urbaine.

Enfin, il sera utile d’intégrer aux réflexions le potentiel vert offert par le boisement important de ces terrains, les nombreuses servitudes de mixité sociale prévues sur Gelès ainsi que l’hypothèse d’implantation d’un collège qui desservirait aussi Blanquefort. L’aménagement de la lisière Est du périmètre étudié devra cependant s’accommoder d’un fuseau de deux servitudes liées aux canalisations de gaz et d’hydrocarbures .

Trois hypothèses ont servi d’appui à la réflexion prospective menée tout au long de l’année 2007 et présentée à la nouvelle équipe municipale. Si elles ont conduit au choix d’un principe d’aménagement (avec quelques zones d’ombres encore en terme de localisation des grands équipements), reste posée la question du choix opératoire qu’une étude pré opérationnelle permettra d’éclairer.

Thématiques :

Voir aussi

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2014

Des principes aux réalisationsQue ce soit pour des rais...

/ 2013

L'interface ville/natureComment mettre un frein au proc...

Centre de préférences de confidentialité