ouvrir la recherche

/ 2009

/ Co-écrit avec IEDUB

Démographie et territoire

Partenariat de recherche a’urba – IEUDB

Objet de l’étude

Après deux premières années de partenariat qui ont notamment conduit à l’élaboration d’hypothèses et de scénarios de développement des territoires girondins et leur traduction en besoins en logements, la collaboration entre l’a-urba et l’Institut d’Études Démographiques de l’Université de Bordeaux IV (IEDUB) s’est poursuivie en 2008. Elle a conduit à des travaux permettant de distinguer les spécificités de l’aire urbaine bordelaise, avec une approche plus approfondie sur la périurbanisation qui l’affecte.

Composition de l’étude

Ce document présente le rapport de recherche 2008 de l’IEDUB. Il s’organise autour de trois axes : une analyse des particularités de l’aire urbaine bordelaise dans le paysage des aires urbaines françaises et de ses tendances démographiques récentes, ainsi qu’une approche des phénomènes de périurbanisation locaux. Ce document est complété par d’autres travaux de recherche de l’IEDUB qui ont été présentés aux partenaires et qui portent sur les questions d’endettement et de surendettement des ménages français.

Note de synthèse

Mieux se connaître pour mieux appréhender l’avenir. C’est à ce travail que se livrent depuis 2006 l’a-urba et l’Institut d’Études Démographiques de l’Université de Bordeaux IV (IEDUB).
Les exercices de l’année 2006, ont conduit à des projections et scénarios de développement des territoires aquitains et en particulier girondins. 2007 a été l’occasion de transformer ces éléments en besoins en logements et d’approfondir d’autres thématiques, telles que les comportements des ménages et leurs relations avec l’habitat (catégorie de logement, lieu d’habitat…). 2008, outre un travail technique d’affinement des projections sur des secteurs girondins plus ciblés (non présenté ici), a permis d’approfondir plusieurs domaines permettant d’apporter des éléments de compréhension aux grandes dynamiques à l’oeuvre dans le territoire girondin.

Mieux connaître le positionnement de l’aire urbaine bordelaise dans le paysage urbain français nous éclaire sur ses forces et ses faiblesses, ainsi que sur les futurs possibles. De même, mieux comprendre la population des différentes couronnes périurbaines, leur parcours et leur position sociale permet d’éclairer finement les politiques publiques.
Comme en 2007, deux séminaires de restitution ont été organisés avec les partenaires de l’a-urba. Cela a également été l’occasion pour l’IEDUB de présenter un autre champ de recherche. S’il ne rentrait pas dans le partenariat de recherche, l’intérêt porté par les participants à cette approche de l’endettement et du surendettement des ménages français semble nous autoriser à joindre les conclusions à ce rapport (cf. chapitre 3).

 

Voir aussi

/ 2019

Leurs pratiques et leurs attentes.Avec une population d...

/ 2018

L’ambition de revitaliser les centres-villes connaît en F...

/ 2018

Une méthode pour mettre l’individu au cœur du projetRem...

/ 2016

Synthèse du colloque du 6 décembre 2016À l’exemple de B...

Centre de préférences de confidentialité