ouvrir la recherche

/ 2007

Assistance à la définition des extensions du TCSP

Troisième phase

Comparaison des variantes de tracés : éléments d’analyse

Cette étude porte sur les aspects de l’insertion urbaine, de l’analyse fine des tracés de 3e phase et de la localisation des stations. L’analyse doit s’inscrire dans une logique d’intégration urbaine et d’offre de déplacements, mais aussi dans une perspective de développement urbain organisé autour du réseau structurant de transports. Elle s’appuie donc sur différents objectifs : identifier les contraintes techniques de chaque tracé ; établir les impacts des tracés proposés sur l’organisation du réseau de déplacement existant ; analyser la desserte de la population, des grands équipements et des pôles d’emplois ; évaluer la capacité de valorisation du foncier mutable ; déterminer le potentiel de revalorisation du domaine public ; anticiper sur les effets associés du renouvellement urbain.

Cette étude a pour objectif d’aider la mission tramway sur les aspects de l’insertion urbaine, de l’analyse fine des tracés 3ème phase et de la localisation des stations. Elle fait suite à l’étude de faisabilité des extensions du réseau communautaire de TCSP (3ème phase) réalisée par le groupement d’étude EREA – SYSTRA – Ingérop, qui consistait à déterminer les corridors et à identifier au sein de ces corridors les tracés les plus pertinents. Les corridors étudiés sont Bordeaux-Le Bouscat-Eysines, Bègles-Villenave d’Ornon, Bordeaux Lac, Pessac, Mérignac et la voie ferrée du Médoc.

L’analyse doit s’inscrire dans une logique d’intégration urbaine et d’offre de déplacements, mais aussi dans une perspective de développement urbain organisé autour du réseau structurant de transports.
Aussi la réflexion s’appuiera-t-elle sur les objectifs suivants :

  • Identifier les contraintes techniques de chaque tracé ;
  • Etablir les impacts des tracés proposés sur l’organisation du réseau de déplacement existant ;
  • Analyser la desserte de la population, des grands équipements et des pôles d’emplois ;
  • Evaluer la capacité de valorisation du foncier mutable ;
  • Déterminer le potentiel de revalorisation du domaine public (symbolique urbaine) ;
  • Anticiper sur les effets du renouvellement urbain associés.

L’ensemble de ces éléments constituera la base d’une aide à la décision, ces critères permettant de comparer finement les différentes variantes et de proposer différentes implantations des stations. La méthodologie proposée est caractérisée par le recours à une grille de critères et une méthode de quantification de population et d’emploi. Ceci, associé à une connaissance des territoires, permet de dégager les enjeux majeurs, les potentialités urbaines de chaque tracé et les possibilités pressenties d’implantation pour les stations.

Voir aussi

/ 2019

(vers les transports en commun) (suite…)

/ 2019

L’activité transport de marchandises en ville est souvent...

/ 2016

Le nouvel espace public métropolitainLes boulevards occ...

/ 2017

Un choix qui s'impose ?La voiture est le mode d’accompa...

Centre de préférences de confidentialité