ouvrir la recherche

DOSSIER : VIVRE L’ESTUAIRE
NOVEMBRE 2020 – 84 PAGES – 10 EUROS

CaMBo #18

Éditorial du n°18 de CaMBo,
Jean-Marc Offner, directeur général de l’a-urba

Un génie du trait, un artiste comme le fameux Chu Ta, c’est ce qu’il faudrait pour donner à voir l’estuaire de la Gironde. François Cheng nous le rappelle. Le trait est à la fois forme et matière, ombre et lumière.
Et l’art pictural chinois sait admirablement composer avec le vide, faire du vide ce qui sépare et unit, relie le proche et le lointain, la terre et le ciel, le visible et l’invisible.
À lire les auteurs du dossier que cette dix-huitième livraison de CaMBo consacre à la Garonne devenue Gironde, c’est bien de mises en relation qu’il est question. Celles qui existent, souvent depuis longtemps, celles que les acteurs en place construisent, celles que d’aucuns espèrent créer ou rétablir. Le grand paysage est aujourd’hui promu opérateur d’interterritorialité, une expression certes moins poétique que les fulgurances du pinceau et de l’encre mais plus adaptée aux enjeux géopolitiques contemporains.
Car plus que jamais les institutions politiques retranchées dans leurs périmètres doivent oser sortir de leur précarré. Marcher sur les plates-bandes du voisin devient d’intérêt général lorsque la transition écologique implique de penser en systèmes territoriaux multi-échelles. Division du travail et répartition des compétences ne valent pas coopérations.
Parce que la nature est d’abord flux, cycle, circuit, mouvement – et pas zone (à protéger, ou verte) –, elle se prête fort bien, dans la multiplicité de ses traductions paysagères, à ces exercices collaboratifs. Les documents de la planification territoriale doivent compter avec cette dualité des flux et des espaces, dépasser le syndrome de la parcelle qui fait d’un sol délimité l’objet ultime de réflexion. Depuis la structuration d’une trame verte et bleue au sein d’un tissu urbain constitué jusqu’au développement de ceintures de parcs agricoles en périphérie des métropoles, PLU et SCoT jouent leur réussite dans l’efficacité de leur mise en oeuvre autant que dans la qualité de leur élaboration. Dans la compréhension d’une articulation des échelles qui ne soit pas hiérarchie entre niveaux institutionnels. Sur les rives et le bassin versant de la Garonne, il ne serait pas étonnant que flotte un air de culture politique girondine…

/ Extraits

Lire le sommaire

Lire le Grand Entretien : Jean Beaman (par Gilles Pinson)

Lire l’introduction du dossier : Vivre l’estuaire (par François Cougoule et Sandrine Vaucelle )

Éditeur : Le Festin, Bordeaux
Plus d’infos : www.lefestin.net

Voir aussi

/ 05.01.2017

Éditorial du n°5 de CaMBo, par Jean-Marc Offner, directeur général ...

/ 05.11.2018

Éditorial du n°14 de CaMBo, par Jean-Marc Offner, directeur général...

/ 05.01.2017

Éditorial du n°3 de CaMBo, par Jean-Marc Offner, directeur général ...

/ 25.04.2019

Éditorial du n°15 de CaMBo, par Jean-Marc Offner, directeur général...

Centre de préférences de confidentialité