ouvrir la recherche

/ 18.04.2019

Rapport d’activité 2018

L’année 2018 en quelques repères

télécharger le rapport

 

Articuler mobilité et espaces publics

Axe métropolitain majeur, lien entre les territoires, la rocade méritait la construction d’un plan programme visant à améliorer la qualité des aménagements vers plus de multimodalité, de confort piéton et cyclable des traversées, mais aussi vers une amélioration des effets vitrine des activités économiques et une diversification des paysages. 2018 a été une étape importante pour l’a-urba qui a formalisé, présenté et partagé sa proposition de « plan-programme » pour la rocade.
Regarder les infrastructures comme des territoires de projets nécessite une approche plurielle et de nouveaux concepts capables de (re)concilier plusieurs ambitions : mobilité avec une place importante pour les modes actifs, paysages, espaces publics, qualité de vie… Cette volonté a irrigué la poursuite des travaux sur les boulevards et sur les Grandes allées métropolitaines.

Expérimenter pour changer de modèle

La semaine européenne de la mobilité (septembre) a été l’occasion de réaliser des actions de sensibilisation à la mobilité durable dans le cadre du chantier partenarial de la Charte des mobilités de l’agglomération bordelaise. Avec « à l’école sans voiture », à Bègles, la fermeture à la circulation d’une rue desservant une école a été expérimentée. Le challenge inter-écoles a, quant à lui, mobilisé dans 6 communes près de 1 200 enfants qui se sont rendus à l’école autrement qu’en voiture.
L’événement « Bilan à trois ans de la Charte des mobilités de l’agglomération bordelaise et perspectives » a réuni une centaine de décideurs, élus, et experts en novembre, à l’Hôtel de Bordeaux Métropole.

Travailler à différentes échelles

L’a-urba a développé en 2018 ses travaux sur les dialogues interterritoriaux girondins comme sur les coopérations métropolitaines. L’agence s’est également intéressée aux grands territoires en accompagnant les réflexions régionales sur le SRADDET et en apportant un appui aux Parcs Naturels Régionaux.
L’échelle communale n’a pas été en reste. Elle permet une territorialisation des stratégies élaborées à l’échelle métropolitaine et offre la possibilité de tester des démarches innovantes.
L’étude menée en 2018 sur le quartier Ginko, un des premiers grands quartiers nouveaux inscrits dans les objectifs de recentrage de l’agglomération bordelaise est, à ce titre, exemplaire. Celle-ci avait pour objectif de recueillir, auprès des habitants et des gestionnaires du quartier, des observations, avis et ressentis sur la conception et la réalisation, mais aussi sur la façon de vivre et d’apprécier le quartier.

Mettre en perspective, ouvrir les débats

La semaine des Observatoires a été particulièrement riche en échanges autour des sujets suivants : « Le vélo, innovation périurbaine ? », « Habitat et mixité : comprendre, accompagner agir », « Immobilier d’entreprise : année record et alors ? ». Lieu de rencontre pour les acteurs de la fabrique de la ville, l’agence offre ainsi un cadre privilégié pour partager des données et requestionner collectivement les grands enjeux métropolitains.
Outil de diffusion de la culture urbaine, le numéro 14 de la revue CaMBo (novembre) a apporté de nouvelles clés de lecture sur le sujet de l’immobilier dans la métropole bordelaise.
Enfin, la journée Portes ouvertes a été l’occasion de découvrir 13 études présentées en 180 secondes chacune ; un panel illustrant la diversité des compétences d’une agence pluridisciplinaire et ouverte.

Catégorie(s) : Actualités / Parution

Les actualités dans la même catégorie

/ 18.04.2019

L’année 2018 en quelques repères

/ 05.10.2016

Un tel atlas bouscule les codes du genre. Les flèches remplacent les limites,...
thumbnail of Traits_urbains_Popsu_JMO_sup_n90_092017

/ 13.09.2017

« Popsu, les intelligences territoriales en partage »

/ 08.07.2017

Compte rendu du séminaire Rocade, territoire de projets

Centre de préférences de confidentialité