Contact
ouvrir la recherche

/ 08.11.2021

Les parcours résidentiels en Gironde et dans la métropole bordelaise

Les parcours résidentiels en Gironde et dans la métropole bordelaise :
connaître et comprendre pour mieux agir

les ateliers-débats des observatoires de l’a-urba
Observatoire de l’habitat et des modes de vie

Mardi 30 novembre 2021 en visioconférence de 9h30 à 11h30

Quitter ses parents, prendre un appartement, se mettre en couple, avoir des enfants, acheter une maison, se séparer, recomposer, se (re)loger … près de son travail, de l’école… Vieillir, revenir en ville, s’installer dans un logement plus petit… Ces parcours de vie que les techniciens nomment « résidentiels » sont largement convoqués pour définir les politiques locales de l’habitat dans l’objectif de répondre à la diversité des besoins en logements. L’ambition est louable mais sans doute aussi un peu trop forte.
En effet, derrière la théorie et ses parcours normés, il y a la pratique. La vie des individus s’apparente davantage à un labyrinthe qu’à une ligne droite. Si l’on reproche souvent aux politiques d’ignorer cette complexité, c’est moins par déni de leur part qu’en raison de la difficulté à s’en saisir. Comment accompagner des parcours et favoriser le développement d’une offre qui corresponde parfaitement à la diversité des besoins exprimés ?
Est-ce même possible ? Si la question de la standardisation du produit « logement » peut se poser, sa personnalisation au-delà de son aménagement intérieur est sans doute utopique voire hors sujet. C’est ici que le parcours est important à mobiliser. D’autant qu’à la lecture des chiffres sur le mal logement et les demandes en logement social, il apparaît que l’accès à ce bien essentiel soit plus compliqué pour une frange toujours plus importante de la population.
Il y a donc un intérêt à approcher le sujet en finesse pour prendre la mesure des écarts entre les politiques publiques et la réalité de ces parcours. En essayant de comprendre les motifs qui poussent au changement et ses conséquences pour les individus et les territoires, alors peut-être pourrions-nous adapter, expérimenter de nouvelles manières d’accompagner les ménages. Revenir sur les trajectoires individuelles, c’est s’autoriser à reposer la question du rôle joué et attendu des collectivités et de leurs marges de manoeuvre réelles ou supposées.
Pour apporter un premier éclairage sur le sujet et un nouvel angle d’analyse, l’a-urba et l’Insee ont associé leurs compétences pour produire conjointement une étude dont les principales conclusions seront présentées le 30 novembre prochain. À l’issue de cet exposé, l’observatoire de l’habitat invite les élus, les experts et ses partenaires à en débattre et entrevoir collectivement les pistes de travail utiles pour mieux agir.


Programme

9h30 I Introduction
Cécile De Marchi-Rasselet, directrice de l’équipe socio-économie urbaine à l’a-urba.
Camille Garcelon, cheffe de projet de l’observatoire de l’habitat et des modes de vie de l’a-urba.

9h40 I Connaître et comprendre les migrations résidentielles des ménages en Gironde et dans la métropole bordelaise
Présentation des travaux a’urba-Insee sur l’analyse des parcours résidentiels des ménages girondins.
Caroline De Vellis, statisticienne à l’a-urba.
Elise Thouron, doctorante, a’urba – université de Bordeaux (GREThA).
Nicolas Kempf, Vincent Grassiet, Insee.

10h05 I Parole d’expert : zoom sur les trajectoires résidentielles relatives à l’accession à la propriété
Guilhem Boulay – Géographe, maître de conférences à Avignon Université.

10h30 I Table ronde – Les parcours résidentiels en Gironde et dans la métropole bordelaise : connaître et comprendre pour mieux agir
Jean-Jacques Puyobrau, maire de Floirac, vice-président de Bordeaux Métropole en charge du Logement, de l’habitat et de la politique de la ville.
Sophie Piquemal, vice-présidente du département de la Gironde, chargée de l’Urgence sociale, de l’habitat, de l’insertion et de l’économie sociale et solidaire.
Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire de Bordeaux chargé du Service public du logement et de l’habitat, de l’emploi, de l’économie sociale et solidaire et des formes économiques innovantes ; conseiller métropolitain.
Bernard-Louis Blanc, adjoint au maire de Bordeaux chargé de l’Urbanisme résilient ; vice-président de Bordeaux Métropole délégué aux Stratégies urbaines.

11h20 I Synthèse et clôture des débats

 

    Participer à l'atelier-débat

    Nom* :

    Prénom* :

    Email* :

    * J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

    Catégorie(s) : Actualités / Conférence / Actualités / Formations / Actualités / Séminaire

    Les actualités dans la même catégorie

    / 10.02.2021

    module 1 : 14 septembre 2021 - module 2 : 30 septembre...

    / 08.11.2021

    Les parcours résidentiels en Gironde et dans la métropole bordela...