ouvrir la recherche

/ 02.02.2017

Saison 3

« Saisons en ville » était le fil conducteur de la troisième saison du Printemps de l’a-urba qui s’est déroulée du 19 mai au 9 juin 2015.

Cet événement annuel accompagne désormais la parution du numéro de mai des Cahiers de la Métropole Bordelaise (CaMBo). Temporalités, rythmes : intégrer le temps dans la fabrique urbaine se pratique encore trop peu.

Pourtant, c’est une donnée essentielle, à la croisée des regards et des disciplines. Un cycle de quatre conférences autour de ce thème a été l’occasion d’accueillir des intervenants venus d’horizons variés, pour un dialogue avec les élus de la métropole bordelaise : Thierry Paquot, philosophe de l’urbain et Michel Duchène, vice-président de Bordeaux Métropole chargé des grands projets d’aménagement urbain ; Luc Gwiazdzinski, géographe et Anne Walryck, vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge du développement durable ; Philippe Clergeau, écologue et Véronique Ferreira, présidente de l’a-urba et maire de Blanquefort ; Romain Quesada, urbaniste-paysagiste et Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, vice-président de Bordeaux Métropole en charge de l’urbanisme réglementaire.

Le mardi 19 mai à 18h00, Thierry Paquot, philosophe de l’urbain.
Suivi par un dialogue avec Michel Duchène, vice-président de Bordeaux Métropole chargé des grands projets d’aménagement urbain.

photo T. Paquot

Philosophe de l’urbain, professeur des universités et rhapsode de la revue L’esprit des villes (infolio).
Thierry Paquot a enseigné à l’École d’architecture de Paris-La Défense, à l’École centrale, à l’École nationale des ponts et chaussées, ainsi que dans diverses institutions italiennes suisses et belges. Il donne de nombreuses conférences en France et à l’étranger et participe dans les médias aux débats dédiés à la ville et à l’urbain.
Il a également travaillé dans plusieurs maisons d’éditions (Le Sycomore, La Découverte, Larousse, Quai Voltaire, Descartes & Cie, Infolio) et a été l’éditeur de la revue Urbanisme (1994 à 2012) et le producteur des émissions « Permis de construire » (1996-2000) et « Côté Ville » dans l’émission « Métropolitains » (2000-2012) sur France Culture. Membre des rédactions d’Esprit, Hermès, Books, Diversité, ‘Scape (Pays-Bas), Localities (Corée du Sud) et Urban (Italie). Depuis 2013 il anime le cycle mensuel « Archi-Ciné » à la Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris) et préside le Conseil Scientifique du Learning Center sur la ville durable (La halle-aux-Sucres, Dunkerque) et l’Association Image de Ville (Aix-en-Provence) qui programme chaque année deux festivals de films (sur la ville et l’environnement).
Il est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages dont : L’Art de la sieste (1998), Éloge du luxe. De l’utilité de l’inutile (2005), Petit Manifeste pour une écologie existentielle (2007), Utopies et Utopistes (2007), La Folie des hauteurs. Pourquoi s’obstiner à construire des tours ? (2008), L’Espace public (2009 et 2015), Un Philosophe en ville (2011), Introduction à Ivan Illich (2012), Désastres urbains. Les villes meurent aussi (2015).

Le mardi 26 mai à 18h00, le géographe et enseignant chercheur Luc Gwiazdzinski interviendra.
Cette conférence sera suivie par un dialogue avec Anne Walryck, vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge du développement durable.

photo L. Gwiazdzinski

Géographe, enseignant chercheur en aménagement et urbanisme (Université de Grenoble Alpes).
Docteur en géographie et diplômé de l’Institut des hautes études en aménagement et développement du territoire européen, Luc Gwiazdzinski enseigne l’aménagement et l’urbanisme à l’Université Joseph Fourier de Grenoble où il dirige le Master Innovation et Territoire (www.masteriter.fr). Il a travaillé dans différentes collectivités et dirigé plusieurs structures travaillant dans les domaines du développement économique, de l’aménagement, de l’urbanisme, des temps et des mobilités.
Chercheur au laboratoire Pacte (UMR 5194 CNRS), associé au MOTU (Milan) et à l’EIREST (Paris 1 Panthéon Sorbonne), il oriente ses recherches sur les questions de temps, de mobilité et les relations art et territoires. Il a dirigé des programmes de recherche et colloques internationaux sur ces questions et publié de nombreux articles et une dizaine d’ouvrages parmi lesquels : La ville 24h/24, L’Aube ; La nuit dernière frontière de la ville, L’Aube ; Nuits d’Europe, UTBM ; La nuit en question(s), l’Aube ; Si la ville m’était contée, Eyrolles ; Si la route m’était contée, Eyrolles ; Périphéries, l’Harmattan ; La fin des maires, dernier inventaire avant disparition, FYP ; Urbi et Orbi, Paris appartient à la ville et au Monde, l’Aube. http://lucgwiazdzinski.blogspot.fr/
Derniers articles : « Des tramways nommés désirs. Entre design et urbanisme fictionnel des réseaux de transport », Métropolitiques, 13 février 2015 ; « Des méthodes et des outils au service d’une nouvelle intelligence des mobilités », Netcom, volume 28, n°1-2, 2014, pp.5-12 ; « Habiter la nuit », Esprit n°410, pp.1-9 ; « Les pistes du chrono-urbanisme pour une ville malléable », Urbia n°16, Lausanne, p.179-192.

Le mardi 2 juin à 18h00, l’intervenant sera l’écologue Philippe Clergeau.
Cette conférence sera suivie par un dialogue avec Véronique Ferreira, présidente de l’a-urba, maire de Blanquefort.

photo P. Clergeau

Ecologue, Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle et expert-consultant en écologie urbaine.
Ses recherches en écologie urbaine sont ciblées sur les constructions des biodiversités urbaines et notamment sur le rôle de l’organisation des paysages et sur les dispersions animales. Il travaille plus particulièrement sur les relations entre écologie et planification, et s’est spécialisé dans la mise en œuvre des trames vertes en zones urbanisées. Il est responsable de programmes pluridisciplinaires nationaux sur les trames vertes urbaines et sur la végétalisation des bâtiments. Il enseigne dans plusieurs instituts et grandes écoles françaises, dont des écoles d’architecture, et participe à plusieurs projets de rénovation urbaine.

L’urbaniste paysagiste Romain Quesada clôturera cette troisième saison du Printemps de l’a-urba le mardi 9 juin à 18h00.
Cette conférence sera suivie par un dialogue avec Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, vice-président de Bordeaux Métropole en charge de l’urbanisme réglementaire.

photo R. Quesada

Urbaniste paysagiste.
Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles (CESP), du Cycle d’urbanisme de Sciences-Po Paris et de l’Institut d’Aménagement de Tourisme et d’Urbanisme (IATU – Université Bordeaux 3).
Il inscrit sa pratique au profit du rapprochement des intérêts du vivant, humain et non humain, à différentes échelles territoriales, entre stratégie et pragmatisme. Parmi ses expériences, il a réalisé des études stratégiques portant sur des grands territoires (SDRIF, Région Ile de France – 50 000 Logements, Bordeaux Métropole – 55 000 Hectares pour la nature, Bordeaux Métropole), a contribué aux Ateliers d’Urbanisme Utopique avec Bruit du frigo (Bordeaux) et a travaillé pour le Festival des Jardins de Stolac (Bosnie et Herzégovine). Urbaniste à la démarche transversale, Romain Quesada intervient à différentes échelles et auprès de publics variés (Stratégie de valorisation environnementale de parcelles littorales pour la commune d’Anglet, réflexion sur la mise en œuvre d’un sentier littoral sur la presqu’île de Lège Cap Ferret).
Ses parcours professionnels et associatifs sont fondés sur la recherche du juste équilibre entre espaces bâtis et espaces non-bâtis, dans le but de toujours préserver un cadre de vie satisfaisant et bénéficiant de la valorisation des espaces naturels et agricoles. L’analyse territoriale, la conception, la réalisation in-situ et la photographie sont autant d’outils à l’ouvrage pour le partage de la réflexion, la « co-préhension » de l’espace et favorisent la rencontre entre le contexte et son devenir.

Partager cet articleShare on FacebookTweet about this on Twitter
Télécharger le document

 

Conférence de Thierry Paquot

Voir aussi

/ 02.02.2017

« Vers la métropole savante ? » s'est déroulée du 20 mai au 10 juin 2014

/ 02.02.2017

"La métropole bordelaise, terrain de jeux"Chaque année, le Printem...

/ 02.02.2017

"Saisons en ville" était le fil conducteur de la troisième saison du Prin...

/ 02.02.2017