ouvrir la recherche

/ 02.02.2017

Saison 2

« Vers la métropole savante ? » s’est déroulée du 20 mai au 10 juin 2014

Alain Bourdin

Sociologue et urbaniste, co-directeur d’Espaces et Sociétés.
Alain Bourdin est professeur des universités à l’Institut Français d’Urbanisme qu’il a dirigé entre 2003 et 2011. Il a enseigné dans plusieurs universités françaises et étrangères et exercé de nombreuses responsabilités universitaires. Il est co-directeur du Lab’urba.
Il exerce des responsabilités dans des revues scientifiques (Espaces et sociétés, Cahiers internationaux de Sociologie, Revue Internationale d’Urbanisme, Socio – toutes deux en cours de création –, SociologieS, Revue de l’institut de Sociologie (Bruxelles) , Forum Sociologico (Lisbonne). Il dirige actuellement le programme de recherche  » Plateforme d’observation des projets et des stratégies urbaines  » (PUCA – MEDDTL) qui rassemble une dizaine d’équipes de recherche françaises.
Ses thèmes privilégiés sont : l’évolution des modes de vie urbains, notamment les questions liées à la mobilité et à l’individualisation, la stratégie urbaine, les grands projets urbains, l’organisation de l’action et l’action urbaine locale, le patrimoine, et diverses questions théoriques de sociologie de l’action.

Marie-Christine Jaillet

Sociologue
Directrice de recherche au CNRS, Marie-Christine Jaillet est membre du LISST-Cieu (Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires – Centre Interdisciplinaire d’Etudes Urbaines de l’Université de Toulouse) qu’elle a dirigé de 2007 à 2011. Ses travaux portent notamment sur les métropoles, la recomposition des territoires et les questions de logement et d’habitat. Auteure de nombreux articles scientifiques, elle a collaboré en 2009 à l’ouvrage Territoires, territorialité, territorialisation : controverses et perspectives dirigé par Martin Vanier (Presses Universitaires de Rennes) et en 2008 à Métropoles au Canada et en France : dynamiques, politiques, cultures (PUR) sous la direction de Daniel Pinson.

 Djamel Klouche

Architecte – urbaniste
Diplômé de l’Ecole d’Architecture de Paris-la-Seine et de l’IEP de Paris en aménagement et urbanisme, Djamel Klouche enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles. En 1996, il fonde avec François Decoster et Caroline Poulin l’AUC, agence d’architecture et d’urbanisme, référence en termes de savoir-faire sur les enjeux urbains et métropolitains. En 2009, l’équipe de l’AUC est lauréate de la consultation internationale sur le Grand Paris, ce qui donne lieu à la publication de l’ouvrage Grand Paris Stimulé, De la métropole héritée aux situations parisiennes contemporaines. Djamel Klouche développe une approche d’intervention particulière, « réinventer des bâtiments ou des quartiers tout en respectant l’existant»,  qu’il a notamment mise en application dans les projets de  rénovations du quartier de la Part-Dieu à Lyon, sur le site FCB à Lille et des Courtillères à Pantin. Djamel Klouche a également travaillé sur le projet du Grand Quartier Latin dans le cadre des réflexions métropolitaines et des villes campus. A Bordeaux, il a participé à la démarche  « 50 000 logements autour des axes de transports collectifs » lancée par la Cub en 2010.

 Michel Lussault,

Géographe
Professeur à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, Michel Lussault a été président de l’université de Tours entre 2003 et 2008, puis président du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) de Lyon de200 à 2012. En 2008, il co-préside le Conseil Scientifique de la consultation internationale « Un pari pour le Grand Paris » et assure la responsabilité scientifique du groupe métropolisation et mondialisation de la DATAR, dans le cadre du programme Territoires 2040.

Auteur de nombreux ouvrages, dont L’homme spatial, La construction sociale de l’espace humain, (Le Seuil, 2007), De la lutte des classes à la lutte des places paru en 2009 (Grasset), il travaille à une théorie générale de l’urbanisation en partant des logiques spatiales des acteurs sociaux. Pour ce faire, il s’intéresse aux conséquences de la mondialisation sur la vie quotidienne, notamment dans son dernier ouvrage, L’avènement du Monde, Essai sur l’habitation humaine de la terre, paru en 2013 (Le Seuil) dans lequel il propose une observation minutieuse des pratiques spatiales des individus. Michel Lussault est aujourd’hui directeur de l’Institut français de l’éducation et préside le centre d’architecture bordelais Arc en rêve.

Partager cet articleShare on FacebookTweet about this on Twitter

Voir aussi

/ 02.02.2017

/ 02.02.2017

"Saisons en ville" était le fil conducteur de la troisième saison du Prin...

/ 02.02.2017

« Vers la métropole savante ? » s'est déroulée du 20 mai au 10 juin 2014

/ 02.02.2017

"La métropole bordelaise, terrain de jeux"Chaque année, le Printem...