ouvrir la recherche

/ 30.03.2017

Le rapport d’activités 2016 est en ligne !

L’année 2016 en quelques repères

Un projet d’agence 2016/2020 actant de nouvelles orientations

Le projet d’agence 2016/2020 réaffirme et ajuste les orientations définies pour 2011/2015. Le programme
de travail s’organise désormais en quatre grands chapitres :
  • la mise en évidence de nouvelles géographies du territoire, grands sites de projets métropolitains en évolution ou systèmes territoriaux régionaux ou départementaux ;
  • les chantiers partenariaux permettant de passer de la stratégie aux conditions de mise en œuvre, à différentes échelles, dans une optique systématique de croisement des approches et de définition partagée des actions à conduire ;
  • l’innovation, qu’elle concerne les méthodes, les thèmes abordés ou la nature des projets, et la capitalisation ;
  • l’intelligence territoriale, activité liée à la constitution et à la communication de la connaissance du territoire et à la mise en débat entre acteurs.

Quelques actions marquantes…

  • Les récentes réformes territoriales ont créé des espaces de gouvernance qui nécessitent de renouveler la connaissance des territoires. L’Atlas de l’espace métropolitain de Bordeaux, paru en octobre 2016, en propose une lecture originale par les relations et les échanges, dans une vision systémique et dynamique, en s’affranchissant des périmètres institutionnels. Ce nouveau regard a été l’occasion de créer des modes de représentation dépassant les codes de la cartographie traditionnelle. Les systèmes relationnels entre Bordeaux Métropole et ses voisines, Angoulême et Libourne notamment, ont été explorés.
  • Pour alimenter la réflexion sur le devenir des sites d’intérêt métropolitain, l’agence a conduit des diagnostics renouvelés accompagnés de différents scénarios d’évolution. Bordeaux Nord, la Grande Rive droite, les sites portuaires et aéroportuaires mais également les grandes sites économiques ont fait l’objet d’interventions. Parmi ces sites à enjeux particuliers, l’accent a été mis sur les espaces de la mobilité quotidienne. Rocade, boulevards, grandes allées métropolitaines, espaces publics ordinaires, voirie des quartiers, ont fait l’objet de nombreuses productions. Celles-ci ont été accompagnées d’une approche des pratiques relatives à la marche, aux déplacements en chaîne ou encore au vieillissement.
  • L’a-urba a travaillé avec Libourne, avec le parc naturel régional du Médoc, avec le conseil régional, le département de la Gironde ou encore en appui technique ponctuel auprès de collectivités de la Nouvelle-Aquitaine. Soucieuse d’innovation, l’agence a abordé des thèmes émergents, que ce soit les approches par le bien-être, la santé environnementale ou la qualité de vie, le vieillissement, le niveau et l’accès aux services ou encore les conditions économiques de la revitalisation de centres anciens.
  • Plusieurs événements ont ponctué 2016. Le premier « mois des observatoires » en mars, le Printemps de l’a-urba sur le thème du sport et de la ville et surtout, une grande exposition consacrée à la « Rocade, territoire de projets », au hangar G2, à partir de septembre 2016.

 

Document à télécharger

 

Partager cet articleShare on FacebookTweet about this on Twitter
Catégorie(s) : Actualités / Parution

Les actualités dans la même catégorie

/ 26.04.2017

Paru en mai 2017 - 80 pages - 10 euros

/ 30.03.2017

L’année 2016 en quelques repères

/ 11.07.2017

Compte rendu du séminaire Rocade, territoire de projets

/ 05.10.2016

Un tel atlas bouscule les codes du genre. Les flèches remplacent les limites,...