Accueil / Etudes / Thèmes / Populations et modes de vie

Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police   

Populations et modes de vie

Croissance démographique, vieillissement des populations et longévité humaine, évolutions de la structure familiale et des relations de genre, mutations économiques et technologiques, changement climatique et citoyenneté bio-éthique… Autant de facteurs qui impactent significativement les modes de vie. L'expérience du quotidien et les nouveaux besoins qui l'accompagnent révèlent les oppositions entre l'immédiat et le temps long de la construction de la ville. Notre rapport au temps et à l'espace se modifie et interpelle les producteurs de la ville.

Fabriquer la ville nécessite une appréhension fine de la complexité urbaine qui anticipe tant les tendances lourdes que les signaux faibles émis par la société globale. L'a-urba est présente pour accompagner les acteurs et parvenir à cette compréhension. Son objectif : permettre aux politiques publiques et à l'aménagement du territoire de s'adapter aux évolutions contemporaines.

Ce principe suppose de réfléchir aux conditions du vivre ensemble, dans un contexte local qui dessine l'avenir d'une agglomération millionnaire. En traitant en transversalité des questions relatives à la démographie, aux modes d'habiter la ville, de s'y déplacer, d'y consommer, aux usages, qu'ils soient fonctionnels ou hédonistes… L'a-urba étudie les tendances, produit des analyses et projette les ambitions du territoire avec pour parti pris l'originalité et le renouvellement de ses méthodes.

Ses observatoires déchiffrent et interprètent les bases de données socio-économiques afin d'assurer un suivi régulier de la réalité territoriale à différentes échelles. Ses études anthropologiques et sociologiques alimentent un fond descriptif humain et dénouent des interrogations que l'observation par les chiffres laisse parfois en suspens. Soit une palette d'outils de compréhension qui est rendue performante par la mise en dynamique de ces indicateurs quantitatifs et qualitatifs. C'est grâce au croisement de ses connaissances et de ses méthodes que l'a-urba se positionne dans son rôle d'expert et de conseil pour faire la ville d'aujourd'hui et de demain.

Vieillir en ville et dans son quartier. Le vieillissement dans Bordeaux Métropole

Le vieillissement n’en est aujourd’hui qu’à ses prémices. Il sera majeur avec l’arrivée des baby-boomers dans le grand âge, après 2030, et ceci dans un contexte de réduction des finances publiques comme personnelles. Il est donc important de s’attacher à reculer le plus possible l’âge de la prise en charge spécialisée et, pour cela, concevoir une ville dans laquelle la personne âgée trouvera sa place le plus longtemps possible. Après une exploration quantitative, qualitative et locale de ce phénomène, ce document propose des pistes pour bien vieillir dans sa ville et son quartier.

Pratiques de l'espace public - Les femmes dans le quartier du Grand Parc

Cette étude initiée en 2012 s’appuie sur une enquête de terrain cherchant à filtrer les pratiques socio-spatiales à travers le tamis de la distinction de genre et des âges.
Il s’agit de décoder les usages féminins signifiants qui ont cours - et leur possible évolution - dans l'espace urbain du Grand Parc.

L'usage de la ville par le genre : les femmes

Cette étude, initiée courant 2010, propose de mieux saisir l’enjeu républicain qui s’attache à la compréhension de l’usage de la ville par le genre. Il s’agit de déconstruire les représentations collectives qui présupposent que les usages urbains sont en général mixtes et peu différenciés entre hommes et femmes. En appliquant successivement le filtre du genre à l’étude statistique de la population, à l’écoute d’un panel de femmes et à la description de sites urbains, l’étude construit les bases d’une méthode jusqu’ici peu usitée en urbanisme.

à lire aussi

Les publics du CLLAJ en 2009

Outil d'observation du public du Comité local pour le logement autonome des jeunes (CLLAJ)

Élaborée à partir de l'exploitation des fichiers de l'année 2009, l'étude se compose de trois parties : présentation globale des caractéristiques des demandeurs d'un logement auprès des antennes du CLLAJ de Bordeaux ; analyse synthétique par secteurs pour identifier les caractéristiques des demandeurs ; analyse du profil des demandeurs par antenne, pour refléter l'activité des permanences.

Enquête Ménages Déplacements : la mobilité étudiante

738 étudiants ont été enquêtés lors de l'Enquête Ménages Déplacements de la communauté urbaine de Bordeaux, sur un échantillon de population globale de l'ordre de 13 000 personnes.

Regards croisés sur la ségrégation socio-spatiale en Gironde

Analyse des migrations et des mutations résidentielles d'allocataires de la CAF en Gironde, entre 1998 et 2007

Fruit d'un travail partenarial entre la CAF de la Gironde et l'a-urba, cette étude vise à caractériser les processus de migrations et de mutations résidentielles à l'œuvre en direction des différents territoires girondins. Elle fait également le point sur les conséquences de la fragmentation résidentielle et revient sur les limites de certaines politiques existantes.

Sa première partie s'attache à caractériser les phénomènes par l'analyse des parcours résidentiels des allocataires de la CAF. La deuxième partie confronte ces primo-analyses aux générateurs du phénomène en évaluant les conséquences pour les territoires. Enfin, la troisième partie est un exercice prospectif à porter au débat pour la construction de stratégies en matière d'accueil des populations.

Démographie et territoire

Partenariat de recherche a'urba - Iedub

Les travaux dans le cadre de ce partenariat mené depuis 2006 ont porté, en 2008, sur trois axes : les particularités de l'aire urbaine bordelaise dans le paysage des aires urbaines françaises ; une approche des phénomènes de périurbanisation autour de l'agglomération bordelaise ; une analyse des tendances démographiques récentes au sein de l'aire urbaine bordelaise. En complément de ce rapport, un travail mené sur les questions d'endettement et de surendettement des ménages a été joint, compte tenu de l'intérêt suscité.

De la prospective démographique à l'appréhension des besoins en logements

Mise en œuvre pour la CUB et nouvelles perspectives de recherche

Les travaux menés en 2006 en collaboration avec l'Institut d'études démographiques de Bordeaux IV (IEDUB) avaient conduit à calculer des apports migratoires sur les différents territoires aquitains, sur la base d'hypothèses assez précises et en prenant particulièrement en compte la nette corrélation entre âge, territoire actuel et antérieur de résidence. Cette deuxième phase de recherche permet d'approfondir la question de la taille moyenne des ménages, cruciale dans la définition des besoins en logement, et de se démarquer des méthodes classiques. Des investigations complémentaires permettent d'éclairer les comportements socio-démographiques des Aquitains.

Répondre aux besoins en logements de la CUB et des territoires girondins

Après une présentation des différents déterminants des besoins en logements, l'étude aborde les conséquences de l'inadéquation du marché aux ressources financières des ménages, avec une approche plus spécifique sur la périurbanisation. Montrant les enjeux majeurs que la question de la satisfaction des besoins représente pour l'avenir des territoires girondins, elle émet une série de préconisations qui pourront être déclinées dans les politiques publiques.

Populations et territoires girondins en 2035 : entre futur ordinaire et destinées spécifiques

Ce document est une synthèse de la collaboration de recherche entre l'a-urba et l'Institut d'études démographiques de l'Université de Bordeaux IV. Il est organisé en quatre parties : le rappel des évolutions démographiques récentes des territoires girondins ; la mise en évidence des limites des modèles d'estimation des besoins en logements utilisés jusqu'à présent ; la synthèse des projections réalisées par l'Iedub analysant les conséquences des mobilités résidentielles et montrant ainsi les marges possibles d'intervention ; un exercice de prospective locale présentant plusieurs scénarios du futur à l'échelle de l'Aquitaine et des différents territoires qui la composent.