Accueil / Etudes / Thèmes / Environnement

Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police   

Environnement

Profondément ancrée dans ses milieux naturels et ses paysages, la métropole bordelaise dispose d'un capital nature généreux. La diversité et le prestige de ses terroirs viticoles, la proximité du littoral aquitain, la richesse du patrimoine fluvial et estuarien de la Garonne et de la Gironde, ont largement contribué à son développement économique et à son attractivité. Un développement urbain trop peu contrôlé remet en cause les équilibres environnementaux fragiles de ce territoire, également confronté au défi du changement climatique. Épisodes climatiques extrêmes, élévation du niveaux de l'estuaire, aggravation des étiages estivaux, vulnérabilité croissante aux risques d'inondation et feux de forêt, sont parmi les conséquences déjà perceptibles des changements climatiques en cours.

Face à une complexité croissante des enjeux environnementaux, l'a-urba s'attache à contribuer à la spatialisation et à l'analyse des dynamiques environnementales à différentes échelles, indispensable à la planification durable et intégrée des territoires. Dans cette perspective, l'a-urba réalise les états initiaux de l'environnement et les évaluations environnementales des SCoTs (bassin d'Arcachon Val de Leyre, aire métropolitaine bordelaise).

En collaboration avec des organismes « experts » (Agence Locale de l'énergie, Agence de l'eau Adour-Garonne, Chambre d'agriculture de la Gironde, etc.), l'a-urba s'investit sur des thèmes plus spécifiques identifiés comme stratégiques, notamment au regard des ambitions du Grenelle de l'environnement : identification des continuités écologiques (trame verte et bleue), planification énergétique, protection des espaces agricoles et naturels périurbains.

A l'échelle des projets d'aménagements, la prise en compte des spécificités des sites (topographie, hydrographie, etc.), le respect du cycle de l'eau, la valorisation de la biodiversité et de la nature en ville, sont déterminants pour penser et concevoir la ville durable de demain.

Par sa capacité à « donner à voir », le paysage permet de concilier les composantes environnementales du territoire et de fédérer les acteurs autour d'une démarche de projet.

Quelle prise en compte de la santé dans les politiques de Bordeaux Métropole ?

L'étude a pour objectif d'analyser la prise en compte de la santé dans les politiques sectorielles de Bordeaux Métropole, via une approche par les déterminants de la santé.
Elle vise en outre, à proposer des pistes "d'amplification" de l'enjeu "santé" dans les politiques métropolitaines, en complémentarité avec les politiques communales.

Porter à connaissance énergétique sur le secteur des hôpitaux Xavier-Arnozan et Haut-Lévêque. Etude du potentiel de développement d'un réseau de chaleur sur le secteur des "Hôpitaux Ouest" à Pessac

Cette étude vise à proposer des éléments d'analyse et de stratégie pour le déploiement d'un réseau de chaleur sur la commune de Pessac, mettant potentiellement en lien les sites des hôpitaux Haut-Lévêque et Xavier-Arnozan et les secteurs de Pessac Alouette, Arago, Châtaigneraie, Le Pontet et Saige.

Planification énergétique "Facteur 4" de l'agglomération bordelaise, années 2014 et 2015

La planification énergétique "Facteur 4" de l'agglomération bordelaise est une démarche de long terme proposée conjointement par l'a-urba et l'Alec (Agence Locale de l’Énergie et du Climat), visant à traduire de façon opérationnelle les objectifs fixés dans le Plan Climat de la Cub (communauté urbaine de Bordeaux). Ce travail s'intéresse dans un premier temps au parc bâti résidentiel de Bordeaux Métropole et à ses besoins en chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire), avec l'objectif de préparer sa transition énergétique (réalisation d'économies d'énergie et développement des énergies renouvelables).

L'agriculture urbaine à Bordeaux

Panorama des projets exemplaires et premiers éléments de stratégie

Cette étude est consacrée à l’agriculture urbaine et ses différentes déclinaisons. Elle a été réalisée à la demande de la ville de Bordeaux, dans le cadre de la convention communale du programme de travail 2015 de l’a-urba.
L’objectif de la démarche est de mieux comprendre ce qui caractérise l’agriculture urbaine, de préciser ses enjeux d’avenir et d’identifier les pistes de projet qui pourraient être développées sur le territoire de la ville de Bordeaux.

L'agriculture périurbaine bordelaise : quels demande, offre et potentiel ?

L'impulsion « Grenelle », la nécessité de mieux cadrer le maintien des espaces ouverts en territoires urbanisés et le développement de nouvelles formes de consommation alimentaire poussant la demande en productions locales induisent une nouvelle réflexion sur les formes d'agriculture
périurbaine.
L'objet de cette étude est d'exposer les principales clés susceptibles d'éclairer les décideurs en la matière en abordant les différents facteurs physiques, humains, économiques, règlementaires (PAC), etc. qui régissent l'agriculture.

Guide PLU et santé environnementale

L’étude se présente sous la forme d’un guide méthodologique visant à accompagner les maîtres d’ouvrage et maîtres d’oeuvre de Plans Locaux d’Urbanisme dans la prise en compte des enjeux de la santé environnementale au sein de leur projet.

Stratégie de reconquête de l'estey du Guâ

L'étude est conduite à deux échelles différentes. La première a pour objet de réaliser un diagnostic à l'échelle du bassin versant du Guâ en s'intéressant plus particulièrement à l'état des cours d'eau et aux pressions qui s'exercent dessus, mais également à l'évolution de l'urbanisation et des paysages qui le composent. Cet état des lieux permet par la suite d'identifier les principaux enjeux présents sur la zone d'étude et ainsi de hiérarchiser les objectifs d'action. En parallèle, l'analyse territoriale réalisée à une échelle plus locale, le long de ses cours d’eau, vient préciser et spatialiser ces enjeux. Elle met ainsi en évidence des sites stratégiques d’intervention et permet à terme de définir un programme d’action cohérent à l’échelle du bassin versant.

Planification énergétique « Facteur 4 » de l'agglomération bordelaise - Troisième phase (2013)

 Ce travail s'intéresse dans un premier temps au parc bâti résidentiel de la Cub et à ses besoins en chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire), avec l’objectif de préparer sa transition énergétique (réalisation d’économies d’énergie et développement des énergies renouvelables).

Vers une planification énergétique "Facteur 4" de l'agglomération : les grands principes

En 2011, L'Agence locale de l'énergie et du climat Bordeaux-Gironde et l'agence d'urbanisme de Bordeaux métropole Aquitaine ont initié une collaboration pour une "planification énergétique Facteur 4 de l'agglomération bordelaise". Ce travail a depuis fait l'objet de plusieurs rapports annuels. Ce document vise à présenter les grands principes de la planification énergétique, pour un public désireux de rentrer dans un premier niveau de compréhension technique de l'étude. De façon générale, la planification énergétique est un travail technique exploratoire, visant à traduire de façon opérationnelle les objectifs fixés dans le Plan Climat de la Cub. Il ne traite à ce stade que les besoins en chaleur (chauffage et ECS) du parc bâti résidentiel (existant et futur). Un travail du même type reste notamment à réaliser pour le parc bâti tertiaire, ainsi que pour les autres besoins énergétiques : électricité spécifique, rafraichissement, mobilité.

Glossaire ville-nature

Partant du constat que les professionnels de l'aménagement urbain et ceux chargés de la prise en compte de la nature en ville, ainsi que dans les
espaces naturels, agricoles et forestiers ne partageaient pas un vocabulaire technique commun, l'idée a germé d'établir ce glossaire, en vue de poser les bases sémantiques et méthodologiques d'un aménagement plus respectueux des qualités et des sensibilités du territoire.