Accueil / Etudes / Documents d'urbanisme / PDU

Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police   

Plan des déplacements urbains (PDU)

La Loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie (LAURE) du 30 décembre 1996 impose à toutes les agglomérations françaises de plus de 100 000 habitants de se doter d’un Plan des Déplacements Urbains. Celui-ci traduit la politique des déplacements de l’agglomération.

Établi pour une durée de 5 à 10 ans, le PDU vise à développer les transports collectifs et les modes de transport propres, à organiser la circulation, le stationnement, et à aménager l’espace public. Il vise en outre à assurer un équilibre durable entre les besoins en matière de mobilité et de facilité d’accès d’une part, et la protection de l’environnement et de la santé, d’autre part.

Le plan de déplacements urbains de la CUB, dont l'a-urba a été maître d'œuvre, a été adopté en mai 2000 par le conseil de communauté. Il propose, en s’appuyant sur le réseau de tramway, de construire une véritable chaîne de déplacements associant tous les modes de transports. Il est composé de 7 axes thématiques déclinés en 116 actions à mettre en œuvre. Il propose en outre des orientations sur l’aménagement et l’organisation du territoire communautaire afin que les déplacements y soient plus courts, moins polluants et plus « vivables ».

En mai 2004, le PDU de la CUB a été mis en conformité avec la loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU) de décembre 2000, et réactualisé par la même occasion, au regard des thématiques relatives au stationnement et aux marchandises en ville.

En juin 2010, le conseil de CUB a décidé d'engager la révision du PDU. En effet, la quasi-totalité des actions inscrites au PDU 2000-2005 ont été engagées et des effets ont été enregistrés, notamment sur la hausse de la fréquentation du réseau de transports collectifs urbains ou la diminution de la part modale de la voiture. Les exigences issues des lois Grenelle ainsi que les nouveaux projets et ambitions portés par la CUB, en particulier le projet métropolitain, sont autant d'éléments qui justifient de revoir la politique globale des déplacements.

La CUB a parallèlement décidé la mise en révision de son PLU (septembre 2010) et de son PLH (mars 2010). La loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement dite loi Grenelle 2 a changé la donne en créant une nouvelle pièce des PLU. Les orientations d'aménagement et de programmation sur l'habitat et les transports et déplacements tiennent respectivement lieu de PLH et de PDU. C'est donc désormais un document unique et « intégrateur » qu'il s'agit de bâtir dénommé par la CUB le « PLU 3.1 » et dont la maîtrise d'œuvre a été confiée à l'a-urba.

Pour en savoir plus sur le PDU :  http://www.lacub.fr/

Observatoire des effets du Plan de Déplacements Urbains 2008

Edition 2009 de l'observatoire. L'observation des divers paramètres intégrés à ce document s'effectue autant que possible sur l'année de référence 2008 avec une analyse sur les tendances observées depuis 2000.

Observatoire des effets du Plan de déplacements urbains 2006

L'observation des divers paramètres intégrés à ce document s'effectue autant que possible sur l'année de référence 2006 avec une analyse des tendances observées depuis 2000. Le choix de cette période fait logiquement référence aux évolutions connues par l'agglomération bordelaise depuis 2000 dans le cadre du Projet urbain et de la mise en œuvre de son projet phare, le réseau tramway, sur lequel le PDU lui-même a largement construit sa trame.

Observatoire du stationnement : tableau de bord 2008

Alors que la notion de durabilité commence à investir le quotidien de tous, il apparaît clairement que les tendances locales en matière de stationnement, voire plus globalement, de déplacements, suivent les mêmes inspirations et s’inscrivent dans la durée. Si l’on pouvait légitimement s’attendre à ce que les résultats observés en 2007, voire les années précédentes, suivent les mêmes trajectoires en 2008, un facteur conjoncturel inattendu est venu les renforcer et les accélérer. La crise financière internationale, à l’origine bien abstraite, s’est rapidement propagée à l’économie générale, puis en toute logique, à celle des ménages...

Observatoire du stationnement : tableau de bord 2007

L’avant-propos du tableau de bord de 2006 s’interrogeait sur l’éventuelle confirmation de l’impact de la baisse du trafic automobile en centre-ville de Bordeaux et de la mise en service, il y a plus de trois ans, du réseau tramway. Tous les indicateurs 2007 concordent en ce sens, et même plus, ils tendent à valider les grands principes édictés par le Plan de Déplacements Urbains de la CUB, tout comme ils en démontrent les effets bénéfiques sur le dispositif «déplacements».

Observatoire du stationnement : tableau de bord 2006

L’heure est au bilan pour toutes les composantes du dispositif «déplacements» et le stationnement n’y déroge pas. La majorité des actions programmées au PDU a été engagée, le recul statistique permet de dépasser l’énoncé d’hypothèses, et les travaux du tramway ont définitivement quitté le périmètre dans lequel s’inscrit le stationnement payant à Bordeaux.